Ville médiévale

Ville médiévale

Les maisons médiévales étaient construites en pierre ou en brique et possédaient plusieurs étages.

Histoire

Mots clés

médiéval, ville médiévale, ville, habitation, mur défensif, localité, centre, commerce, mode de vie, marché

Extras similaires

Questions

  • Quel objet n'était pas disponible pour les gens du Moyen Âge ?
  • Quel service était disponible dans la plupart des villes médiévales d'Europe ?
  • Qu'est-ce qui était un spectacle populaire dans les villes médiévales ?
  • Quel légume n'était pas disponible dans l'Europe médiévale ?
  • Quel fruit n'était pas disponible dans l'Europe médiévale ?
  • Quel plat n'était pas disponible dans l'Europe médiévale ?
  • Quel légume était disponible au Moyen Âge ?
  • Quelle fête n'a pas ses origines au Moyen Âge ?
  • Quelle épice n'était pas utilisée au Moyen Âge ?
  • À quoi servaient les piloris au Moyen Âge ?
  • Quel métier n'existait pas au Moyen Âge ?
  • Quel métier n'existait pas au Moyen Âge ?
  • Quel métier n'existait pas au Moyen Âge ?
  • Qu'était une guilde ?
  • En quoi consiste le métier d'un tanneur ?
  • En quoi consiste le métier d'un tonnelier ?
  • En quoi consiste le métier d'un charron ?
  • Quelle année est considérée comme le début du Moyen Âge ?
  • Quelle année est considérée comme la fin du Moyen Âge ?
  • Quand est-ce que se déroula la première croisade ?

Scènes

Ville médiévale

La vie dans les villes médiévales

Le développement spectaculaire des villes médiévales commença au Xe siècle. À cette époque, une nouvelle classe sociale, les artisans apparurent et le commerce devint florissant. Des murs protecteurs furent construits autour des villes qui bénéficiaient d'une plus grande liberté que les villages ou hameaux. Le caractère unique des villes médiévales déterminait la vie quotidienne des citadins.

En plus des églises, des hôtels de ville, des guildes et des marchés, ce furent les rues qui déterminaient l'image des villes. Les maisons étaient construites de manière serrée, les rues n'étaient pas pavées et il n'y avait pas d'égouts. La rue était le site de la plupart des activités de la vie quotidienne : les artisans et les apprentis travaillaient dans les ateliers situés au premier étage des maisons, les marchands vendaient leurs marchandises dans des magasins ou des tentes placés dans les rues, des charrues circulaient, du bétail et des enfants se promenaient le long des canaux traversant la ville. Les villes étaient bruyantes et sales.

Animation

  • cave
  • atelier
  • salon
  • grenier

Promenade

Les artisans médiévaux

Au début du Moyen Âge, les artisans travaillaient dans les domaines seigneuriaux. Ils se sont ensuite déplacés vers des villes situées à des endroits fréquentés, dans lesquelles ils pouvaient vendre leurs marchandises plus facilement grâce à la demande en augmentation.

Ils étaient propriétaires de leurs ateliers, qui étaient généralement situés au rez-de-chaussée de leurs maisons, ouverts vers la rue. Ils possédaient aussi leurs outils et effectuaient eux-mêmes le travail. Plus tard, ils embauchèrent des apprentis ou des assistants. Les artisans de même métier s'installaient souvent dans les mêmes rues.

Les artisans urbains produisaient presque tous les instruments, objets, tissus et maroquineries nécessaires à la vie quotidienne. Leurs marchandises étaient de grande qualité. Ils faisaient la publicité de leurs ateliers grâce à des symboles de leur métier accrochés aux murs. Plus tard, les artisans de même métiers se regroupèrent en groupes d'intérêt, nommés guildes.

Maison médiévale

  • cave
  • atelier
  • salon
  • grenier

Les maisons médiévales

Les pièces étaient éclairées par des bougies placées sur des chandeliers ou des emplacements aux murs. Ils utilisaient généralement des chandelles, la cire n'était utilisée que pour les jours de fête.

Le mobilier des citadins riches incluait des tables, des fauteuils, des lits et des étagères, ainsi que des coffres gravés et peints. Les armoires remplacèrent les coffres à partir du XVe siècle. Les lits à baldaquin protégeaient les personnes des insectes.
Les pièces étaient décorées de tapisseries ou de tapis (les tapis étaient aussi placés sur le plancher).

Les portes gravées et les fenêtres, et les serrures décoratives embellissaient les maisons des riches.

Les cuisines des citoyens riches étaient généralement situées à l'étage médian ou supérieur de leurs maisons (la fumée qui résultat causait souvent des problèmes dans ces maisons). Les pots étaient faits de terre cuite, de bois ou de fer.
Les ustensiles de cuisine étaient accrochés aux murs ou aux étagères proches du poêle. Les épices étaient stockées dans des meubles de rangement. Les ordures étaient déversées dans les rues par la fenêtre.

Dans le jardin, s'il y en avait un, les gens gardaient le bétail et faisaient pousser des légumes. Sinon, ils les achetaient aux vendeurs de rue ou au marché. Les citadins riches mangeaient généralement deux fois par jour (à dix heures du matin et à six heures du soir). La viande (cochon, bœuf) était la nourriture la plus populaire, mais ils mangeaient également du poisson, des légumes et des fruits.

Rue

Les maisons médiévales

Les maisons médiévales étaient faites généralement de pierres ou de brique, avec des structures en bois. Leurs toits étaient couverts de tuiles ou d'ardoise. Les citadins riches vivaient dans des bâtiments de deux à trois étages, alors que les petites gens vivaient dans des maisons de plein pied.

Les ateliers ou les magasins étaient situés au rez-de-chaussée des maisons des riches citadins. La cuisine ou les chambres étaient situées au-dessus des ateliers. Les caves servaient au stockage.

Les portes des maisons des citadins riches étaient décorés par des ornements en fer. Il y avait de nombreuses fenêtres à chaque étage, ce qui permettait l'aération et l'accès à la lumière du jour. Seuls les aristocrates pouvaient avoir des vitres aux fenêtres, les pauvres quant à eux se servaient de tissus. Les planchers étaient couverts de bois ou de carreaux de pierre. Les murs étaient blanchis (dans les maisons de riches, ils étaient couverts de peintures décoratives).

Narration

Le développement spectaculaire des villes médiévales commença au Xe siècle. À cette époque, une nouvelle classe sociale, les artisans apparurent et le commerce devint florissant. Des murs protecteurs furent construits autour des villes qui bénéficiaient d'une plus grande liberté que les villages ou hameaux. Le caractère unique des villes médiévales déterminait la vie quotidienne des citadins. En plus des églises, des hôtels de ville, des guildes et des marchés, ce furent les rues qui déterminaient l'image des villes. Les maisons étaient construites de manière serrée, les rues n'étaient pas pavées et il n'y avait pas d'égouts. La rue était le site de la plupart des activités de la vie quotidienne : les artisans et les apprentis travaillaient dans les ateliers situés au premier étage des maisons, les marchands vendaient leurs marchandises dans des magasins ou des tentes placés dans les rues, des charrues circulaient, du bétail et des enfants se promenaient le long des canaux traversant la ville. Les villes étaient bruyantes et sales.

Les maisons médiévales étaient faites généralement de pierres ou de brique, avec des structures en bois. Leurs toits étaient couverts de tuiles ou d'ardoise. Les citadins les plus riches vivaient dans des bâtiments de deux à trois étages, alors que les petites gens vivaient dans des maisons de plein pied. Les ateliers ou les magasins étaient situés au rez-de-chaussée des maisons des riches citadins. La cuisine ou les chambres étaient situées au dessus des ateliers. Les caves servaient au stockage.
Les portes des maisons des citadins riches étaient décorés par des ornements en fer. Il y avait de nombreuses fenêtres à chaque étage, ce qui permettait l'aération et l'accès à la lumière du jour. Seuls les aristocrates pouvaient avoir des vitres aux fenêtres, les pauvres quant à eux se servaient de tissus. Les planchers étaient couverts de bois ou de carreaux de pierre. Les murs étaient blanchis (dans les maisons de riches, ils étaient couverts de peintures décoratives).

Extras similaires

Pont médiéval habité (Pont de Londres, XVIe siècle)

À la période Tudor, environ 200 bâtiments furent construits sur le pont qui enjambait la Tamise.

Ville médiévale d'Europe centrale

Les ruelles étroites et les maisons colorées donnaient une atmosphère spéciale aux villes médiévales.

Bratislava (XVIIIe siècle, royaume de Hongrie)

Bratislava (Pozsony) était la capitale du royaume de Hongrie au XVIIIe siècle.

La ferme médiévale

Les fermes du Moyen Âge étaient de simples structures de plein pied construite en terre, boue et bois.

La forge

Le travail des forgerons qui était un des premiers métiers de l'histoire est devenu encore plus important pendant le Moyen Âge.

La peste noire (Europe, 1347–1353)

La maladie d'origine bactérienne connue sous le nom de peste bubonique est l'une des maladies infectieuses les plus mortelles de l'histoire de l'humanité.

La presse de Gutenberg (Mayence, XVe siècle)

Le magazine Life a choisi comme évènement le plus important du second millénaire l'invention de la presse mécanique de Gutenberg.

La tour de Londres (XVIe siècle)

L'histoire passionnante de ce château historique se déroule sur quasiment mille ans.

Les intersections

C'est une animation divertissante et spectaculaire destinée à s'exercer à l'orientation dans l'espace.

Les vêtements (Europe de l’Ouest, Vème au Xème siècles)

Les vêtements reflètent le mode de vie et la culture des habitants d'une région.

Les vêtements (Europe de l'Ouest, X-XIIe siècles)

Les vêtements reflètent le mode de vie et la culture des habitants d'une région.

Les vêtements (Europe de l’Ouest, XIIIe siècle)

Les vêtements reflètent le mode de vie et la culture des habitants d'une région.

Les vêtements (Europe de l'Ouest, XIVe siècle)

Les vêtements reflètent le mode de vie et la culture des habitants d'une région.

Raguse (Croatie, XVIe siècle)

Actuellement appelée Dubrovnik, cette ville croate est connue pour son architecture spectaculaire et son magnifique emplacement.

Vêtements (Europe de l'Ouest, XVe siècle)

Les vêtements reflètent le mode de vie et la culture des habitants d'une région.

Venise au Moyen Âge

La Venise médiévale devait sa richesse au commerce maritime florissant.

Le bourg avec droits de marché

Ces bourgs devinrent le type de villages les plus répandus dans le royaume de Hongrie vers la fin du Moyen Âge.

Added to your cart.