Sainte Sophie (Istanbul)

Sainte Sophie (Istanbul)

L'église de la «sainte sagesse», construite sous l'Empire Byzantin a été l’un des plus grands édifices religieux, jusqu'en 1935 lorsqu'elle a été transformée en musée.

Arts visuels

Mots clés

Sainte-Sophie, basilique, mosquée, minaret, église, musée, ottoman, byzantin, Turc, Turquie, Constantinople, Istanbul, Bosphore, Anatolie, orthodoxe, musulman, chrétien, Dieu, Moyen-Âge, bâtiment, lieu de pèlerinage, marbre, Christ, apôtre, architecture, empereur, séraphin, religion, bâtiments religieux, EMPIRE BYZANTIN, Empire ottoman, galerie supérieure, coupole, calligraphie

Extras similaires

Scènes

Eglise

Coupe

Animation

L'église Sainte Sophie est située à Istanbul, Turquie.

Le bâtiment possède une histoire bien mouvementée qui s'étend sur 1,5 millénaire. La première église fut construite au IVe siècle par le fils de Constantin le Grand, le fondateur de la nouvelle capitale de l’Empire. L'église fut détruite et reconstruite de nombreuses fois; elle prit sa forme finale au VIe siècle. Plus tard, au XIIIe siècle, les Croisés ont temporairement converti cette grande église orthodoxe en église catholique Romaine. Quand Constantinople fut conquise par les Turcs en 1453, le Sultan Mehmed II ordonna sa conversion en mosquée. Les quatre minarets furent ajoutés dans la seconde moitié du XVIe siècle. Le bâtiment servit comme l’une des principales mosquées de l'Islam jusqu'en 1931, quand il fut fermé. Après les réformes de la nouvelle République de Turquie, elle fut réouverte comme musée en 1934.
Cette basilique orthodoxe de style Byzantin est une oeuvre majeure architecturale, souvent évoquée comme une synthèse parfaite des différentes composantes de l'architecture Byzantine. La caractéristique la plus remarquable de l'édifice est la structure complexe de sa coupole. C'était une prouesse architecturale, à cause de la taille de la coupole principale (56 mètres de haut, 31 mètres de diamètre) et son système de support. Nous pouvons compter quarante fenêtres voûtées situées autour de la base de la coupole, ce qui donne l'impression qu'elle flotte au dessus de la nef.

Sur ses côtés est et ouest, les arches se prolongent en demi-dômes supportés par de plus petits exèdres semi-dômes. Donc, la taille impressionnante de l'intérieur de l'édifice en est encore augmentée. La nef est entourée de deux ambulatoires, avec une colonnade voûtée au rez de chaussée et une galerie à l'étage elle aussi composée de colonnes. Le contraste entre l'extérieur et l'intérieur du bâtiment est le résultat d'une planification très précise: l'intérieur du bâtiment simple et massif était très spacieux et richement décoré.

Cette grande structure, la dernière prouesse architecturale de l'Antiquité tardive et première oeuvre majeure de l'architecture Byzantine (avec d'autres structures du centre historique d'Istanbul), fut ajoutée à la liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO en 1985.

Intérieur

Intérieur

Le doux éclairage qui émane du grand nombre de fenêtres et les bougies créent une atmosphère mystique à l'intérieur de ce bâtiment richement décoré.

L'Omphalion, la colonne suante, les énormes volets calligraphiques et les superbes mosaïques rendent cet intérieur encore plus spécial.

Naturellement, tous les endroits liés aux pratiques religieuses islamiques, c'est-à-dire le minbar, le mihrab et la tribune du muezzin se trouvent aussi ici, ainsi que la loge du sultan.

Dôme central

La coupole centrale

La coupole centrale de la Sainte Sophie fait 55,6 mètres de haut et environ 31 m de diamètre. La géante coupole est soutenue par quatre pendentifs triangulaires concaves, soutenus par quatre piliers massifs placés sur les quatre coins du bâtiment.

Galerie supérieure

Mosaïque de la Déisis

La mosaïque de la Déisis

Créée au XIIIe siècle, la mosaïque de la Déisis est l’une des oeuvres majeures de l'art byzantin.
Malheureusement, seulement une partie a survécu. Elle représente Jésus Christ, la Vierge Marie et Saint Jean le Baptiste. Son élaboration est remarquable : même la rougeur du visage de Marie et les rides de Jean se trouvent représentés.

Promenade

Narration

L'église Sainte Sophie est située à Istanbul, Turquie.

Le bâtiment possède une histoire bien mouvementée qui s'étend sur 1,5 millénaire. La première église fut construite au IVe siècle par le fils de Constantin le Grand, le fondateur de la nouvelle capitale de l’Empire. L'église fut détruite et reconstruite de nombreuses fois; elle prit sa forme finale au VIe siècle. Plus tard, au XIIIe siècle, les Croisés ont temporairement converti cette grande église orthodoxe en église catholique Romaine. Quand Constantinople fut conquise par les Turcs en 1453, le Sultan Mehmed II ordonna sa conversion en mosquée. Les quatre minarets furent ajoutés dans la seconde moitié du XVIe siècle. Le bâtiment servit comme l’une des principales mosquées de l'Islam jusqu'en 1931, quand il fut fermé. Après les réformes de la nouvelle République de Turquie, elle fut réouverte comme musée en 1934.
Cette basilique orthodoxe de style Byzantin est une oeuvre majeure architecturale, souvent évoquée comme une synthèse parfaite des différentes composantes de l'architecture Byzantine. La caractéristique la plus remarquable de l'édifice est la structure complexe de sa coupole. C'était une prouesse architecturale, à cause de la taille de la coupole principale (56 mètres de haut, 31 mètres de diamètre) et son système de support. Nous pouvons compter quarante fenêtres voûtées situées autour de la base de la coupole, ce qui donne l'impression qu'elle flotte au dessus de la nef.

Sur ses côtés est et ouest, les arches se prolongent en demi-dômes supportés par de plus petits exèdres semi-dômes. Donc, la taille impressionnante de l'intérieur de l'édifice en est encore augmentée. La nef est entourée de deux ambulatoires, avec une colonnade voûtée au rez de chaussée et une galerie à l'étage elle aussi composée de colonnes. Le contraste entre l'extérieur et l'intérieur du bâtiment est le résultat d'une planification très précise: l'intérieur du bâtiment simple et massif était très spacieux et richement décoré.

Cette grande structure, la dernière prouesse architecturale de l'Antiquité tardive et première oeuvre majeure de l'architecture Byzantine (avec d'autres structures du centre historique d'Istanbul), fut ajoutée à la liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO en 1985.

Extras similaires

Village familial polynésien (Samoa, XVe siècle)

L'architecture des villages traditionnels des Samoa reflète la culture de leurs habitants.

Vêtements (Europe de l’Ouest, XVème siècle)

Les vêtements reflètent le mode de vie et la culture des habitants d'une région.

Les vêtements (Europe de l’Ouest, Xème au XIIème siècles)

Les vêtements reflètent le mode de vie et la culture des habitants d'une région.

Les inventions de Léonard de Vinci - le pont tournant (1487 - 1489)

L'héritage créatif de Léonard de Vinci comprend également de nombreux projets en relation...

Tour penchée de Pise (XIVème siècle)

Le clocher médiéval de la Cathédrale de Pise est la tour penchée la plus célèbre du monde.

Les vêtements (Europe de l’Ouest, XIVème siècle)

Les vêtements reflètent le mode de vie et la culture des habitants d'une région.

Les vêtements (Europe de l’Ouest, XIIIème siècle)

Les vêtements reflètent le mode de vie et la culture des habitants d'une région.

Château d’Himeji

Le château rencontré à proximité d'Osaka reçut le surnom de ˝Héron Blanc˝ à cause de la...

Added to your cart.