Les tactiques des envahisseurs hongrois (IXe et Xe siècles)

Les tactiques des envahisseurs hongrois (IXe et Xe siècles)

Les tactiques de la cavalerie légère hongroise incluaient la feinte de retraite et la tentation faite à leurs ennemis de casser leurs rangs, après quoi ils rebroussaient chemin pour les encercler.

Histoire

Mots clés

stratégie militaire, ruse, le fait de se retirer, armée, bataille, forces armées, tactique militaire, hongrois, cavalier, cavalier légér, pluie de flèches, nomade

Extras similaires

Scènes

Feinte de retraite

  • réserves cachées
  • cavalerie de l'ennemi
  • aile gauche
  • force principale
  • aile droite

Troupes hongroises

  • réserves cachées
  • cavalerie de l'ennemi
  • aile gauche
  • force principale
  • aile droite

Progression de la bataille

Narration

1ere étape

Un des éléments les plus importants des tactiques des envahisseurs hongrois était le choix de l'emplacement des batailles. L'armée consistait d'une aile gauche et d'une aile droite, ainsi que d'une force principale alignée devant l'ennemi, alors que deux autres groupes se cachaient sur la gauche et sur la droite du champ de bataille. La cavalerie légère hongroise gardait l'ennemi sous une pluie de flèches depuis la distance et s'engageait ensuite dans le combat au corps-à-corps. Après un certain temps, les ailes gauche et droite faisaient semblant de se retirer.

2e étape

Peu de temps après, la force principale de l'armée hongroise rejoignait la feinte de retraite commencée par les ailes gauche et droite. Ils tiraient des flèches vers l'arrière où se situaient leurs poursuivants tout en s'enfuyant, comme il était courant dans les tactiques de la cavalerie légère. Les ailes rapides mettaient en œuvre une manœuvre semi-circulaire et débordaient l'ennemi.

3e étape

Soudainement, la « fuite » des forces principales hongroises s'inversait et ils attaquaient l'ennemi en même temps que les ailes gauche et droite terminaient leur manœuvre d'encerclement. Ils étaient rejoints par les forces de réserve qui s'étaient jusque là dissimulées ; l'ennemi était donc piégé et attaqué depuis tous les côtés. Les Hongrois détruisaient lentement l'ennemi encerclé.

4e étape

L'ennemi essayait de traverser pour s'enfuir, mais même ceux qui pouvaient traverser ne pouvaient pas s'enfuir, car les tactiques des nomades incluaient la poursuite des ennemis en fuite. Avec leurs chevaux rapides, les Hongrois rencontraient un franc succès dans la mise en œuvre de telles tactiques.

Extras similaires

Armée hongroise du XVe siècle (cavalerie)

C'est l'une des unités principales de l'Armée noire de Matthias Corvin.

Armée hongroise du XVe siècle (infanterie)

C'est une des unités principales de l'Armée noire de Matthias Corvin.

Fortification de terre (Hongrie)

C'est une fortification de terre triangulaire, tulisée par le chef d'une des anciennes tribus hongroise à l'époque de la conquête.

Khan mongol (XIIIe siècle)

Le chef du vaste Empire mongol était le khan.

L'abbaye de Saint-Gall (XIe siècle)

Le complexe d'édifices était l'une des abbayes bénédictines les plus importantes pendant des siècles.

Les joyaux de la Couronne de Hongrie

L'élément le plus célèbre des joyaux de la Couronne hongroise est la Sainte Couronne.

Les vêtements (Hongrie, Xe siècle)

Les vêtements reflètent les modes de vie et les cultures d'une époque et d'une région donnée.

Les villages hongroises de la période árpádienne

Les maisons semi-souterraines étaient des habitations typiques de la période árpádienne.

Bataille de Muhi (le 11 et 12 avril 1241)

La défaite dévastatrice des Hongrois dans la bataille contre les Mongols fut le résultat de nombreuses mauvaises décisions.

La bataille d'Hastings (1066)

La bataille se termina par la victoire de l'armée normande de Guillaume le Conquérant sur les Anglais.

La bataille de Mohacs (le 29 août 1526)

La défaite dévastatrice lors de la bataille contre les Ottomans signala la fin d'une ère de l'histoire hongroise.

La bataille de Varna (1444)

Ladislas, roi de Hongrie est mort lors de la bataille de Varna perdue contre les Ottomans.

Les Avars d'Eurasie (VIIIe siècle)

Les Avars ont établi un empire stable dans le bassin des Carpates entre les VIe et VIIIe siècles.

Stratégie du Blitzkrieg (1939-1940)

Cette stratégie efficace était basée sur l'attaque rapide et synchronisée de différentes parties de l'armée.

La bataille de Lépante (1571)

La flotte ottomane a subi une défaite catastrophique contre la flotte de la Sainte Ligue.

La bataille de Trafalgar (1805)

La Flotte Royale britannique dirigée par l'amiral Lord Nelson a battu les flottes espagnoles et françaises combinées lors de la bataille navale qui s'est...

La bataille du Jutland (1916)

La bataille navale qui vit s'opposer la marine britannique à la marine allemande fut la plus grande bataille navale de la Première Guerre mondiale.

Le siège de Belgrade (4 au 22 juillet 1456)

Ce fut une bataille majeure des guerres ottomano-hongroises du XVe siècle. Sa mémoire est préservée par les cloches de midi qui sonnent encore chaque jour...

Le Stoïque Soldat de plomb

Le personnage légendaire d'Andersen prend vie dans un diorama.

Topographie historique (batailles, histoire hongroise)

Situe les endroits des grandes batailles de l'histoire hongroise sur une carte vierge.

Added to your cart.