Les strates des forêts

Les strates des forêts

Les strates des différents types de forêts peuvent varier.

Biologie

Mots clés

strates, forêt tropicale, forêt de mousson, forêt de chênes, forêt de hêtres, forêt de conifères, forêt, jungle, strate arborée, strate d'arbustes, strate herbacée, arbre, plante vivace, production de bois, flaure, écosystème, boisé, biomes, tolère l'ombre, compétition, liane, orchidée, épiphétique, à feuillage persistant, caduc, précipitation, plante, biologie

Extras similaires

Scènes

Forêt tropicale

  • strate émergée - Elle est composée d'arbres de 50 à 60 mètres de haut qui ne forment pas une couche impénétrable. Les racines superficielles, à cause du sol peu épais, ne peuvent pas supporter d'arbres géants, donc beaucoup d'espèces d'arbres tropicaux ont développé d'énormes racines comme contreforts.
  • strate de canopée - C'est une couche presque impénétrable faite d'arbres de 20 à 30 mètres de haut.
  • strate intermédiaire - C'est une canopée dense presque impénétrable composée d'arbres de 10 à 15 mètres de haut.
  • strate d'arbustes - Elle reçoit peu de lumière à cause des trois couches de canopée. Par conséquent, elle est formée de plantes tolérant l'ombre.
  • strate herbacée - Elle reçoit peu de lumière à cause des trois couches de canopée. Par conséquent, elle est formée de plantes tolérant l'ombre comme les fougères.
  • 10 m
  • Forêt tropicale

Forêt tropicale décidue (forêt de mousson)

  • strate émergée - Elle est composée d'arbres à feuilles caduques dont la hauteur maximale est de 40 m.
  • strate intermédiaire - Elle est faite d'arbres à feuilles caduques.
  • strate d'arbustes - Elle est florissante et variée, à cause de la grande quantité de lumière qui passe à travers les couches de canopée.
  • strate herbacée - Elle est florissante à cause de la grande quantité de lumière qui passe à travers les couches de canopée.
  • 10 m
  • Forêt de mousson

Forêt de chênes tempérée

  • Forêt de chênes tempérée
  • strate de canopée - Les forêts de chênes chevelus ont une strate de canopée, alors que les forêts de charmes en ont deux, ce qui les rend moins denses que celles des forêts de hêtres.
  • strate d'arbustes - Elle est variée et florissante à cause de la canopée moins dense.
  • strate herbacée - Elle est variée et florissante à cause de la canopée moins dense.
  • 10 m

Forêt de hêtres tempérée

  • strate de canopée - Elle atteint approximativement les 30 mètres de haut, elle est dense et ne permet pas à beaucoup de lumière de la traverser.
  • strate d'arbustes - Elle est éparse à cause de la canopée dense.
  • strate herbacée - Elle est éparse à cause de la canopée dense.
  • 10 m
  • Forêt de hêtres tempérée

Forêt de conifères tempérée

  • strate de canopée - Les arbres grandissent jusqu'à une hauteur de 30 à 40 mètres, peu de lumière peut traverser.
  • strate d'arbustes - Elle est éparse à cause de la canopée dense.
  • strate herbacée - Elle est éparse à cause de la canopée dense.
  • 10 m
  • Forêt de conifères tempérée

Biomes (graphique)

  • forêt tropicale - Chaque année, les forêts tropicales reçoivent entre 2000 et 5000 mm de pluie. Les forêts tropicales sont à feuilles permanentes et sont caractérisées par une grande diversité. Le sol est pauvre car les nutriments sont absorbés par la végétation riche ou emportés par les précipitations. A cause des trois couches (la canopée, la couche intermédiaire et la couche émergée), il y a une grande compétition pour la lumière, donc les plantes grimpantes telles les bromelias et les plantes arboricoles comme les orchidées sont répandues.
  • forêt de mousson - Elle se forme dans les zones chaudes où les précipitations annuelles vont de 1500 mm à 2000 mm. Parce qu'il y a deux saisons, les arbres à feuilles caduques peuvent y pousser. La canopée est moins dense que dans les forêts tropicales, par conséquent les couches d'arbustes et herbacées sont plus florissantes.
  • savane boisée - Elles se rencontrent dans les zones tropicales sèches. Les régions plus sèches développent des savanes herbeuses, alors que celles qui sont plus humides sont caractérisées par des savanes boisées.
  • savane herbeuse
  • désert - Les précipitations annuelles n'excèdent pas 200 mm, la flore est plus pauvre et consiste principalement de plantes grasses résistant à la sècheresse.
  • foret tempérée humide - Ce sont des forêts à feuilles permanentes situées dans les zones les plus humides de la zone tempérée.
  • forêt subtropicale - Elle appartient aux forêts décidues tempérées. Elle inclut les forêts de feuillus rigides et de lauriers.
  • forêt décidue tempérée - Les précipitations atteignent les 500 mm par an. Les forêts décidues sont typiques des zones tempérées. La diversité des espèces de plantes dépend du climat.
  • zones désertiques herbeuses - Elles reçoivent annuellement moins de 500 mm de pluie. Elles se dénomment steppes en Eurasie, pampas en Amérique du Sud et prairies en Amérique du Nord.
  • taïga - Elle se rencontre dans les zones tempérées froides, où la température moyenne annuelle est aux alentours de 0 °C, les précipitations annuelles sont inférieures à 200 mm. A cause du climat froid, l'évaporation est faible, donc une faible quantité de pluie suffit à faire survivre les arbres qui y poussent. La taïga est principalement composées de conifères.
  • toundra - La température moyenne annuelle est d'environ -10 °C, il y a peu de précipitations, principalement sous forme de neige. Les plantes herbacées à faible croissance ainsi que les arbustes nains y sont prévalents. Les mousses et les lichens également.
  • zone tropicale - Température moyenne annuelle: 20 à 30 °C
  • zone tempérée - Température moyenne annuelle: 0 à 20 °C
  • zone froide - Température moyenne annuelle: 0 °C
  • précipitation
  • 2000 mm
  • 500 mm
  • 200 mm

Biomes (flore)

Animation

Narration

La forêt tropicale:

Les forêts tropicales reçoivent entre 2000 et 5000 mm de pluie par an et se forment dans les régions les plus humides des régions tropicales, où il n'y a pas de saisons. Ce sont des forêts à feuilles persistantes avec une grande diversité d'espèces. Le sol est faible en nutriments, car ils sont absorbés par la végétation riche et entraînés par les précipitations. A cause des trois strates (la canopée, la strate intermédiaire et la strate en développement) il y a une forte compétition pour la lumière. Les arbustes et les couches herbacées reçoivent peu de lumière, à cause des trois couches de canopée. Ce qui fait qu'elles sont composées de plantes résistantes à l'ombre.

La forêt de mousson:

Les forêts de mousson se rencontrent à en plus des forêts tropicales dans les régions tropicales. Elles reçoivent moins de 2000 mm de précipitations par an et comportent une saison sèche courte. Le développement des arbres à feuilles caduques résulte de la présence des deux saisons. La canopée de la forêt de mousson est plus pénétrable que celle de la forêt tropicale, par conséquent les arbustes et les couches herbacées y sont plus développées.

La forêt de chênes:

Les forêts décidues tempérées se rencontrent dans les zones tempérées qui reçoivent 500 mm de précipitations annuelles. Un type important de forêt décidue est la forêt de chênes. Quelques unes de ces forêts ont une couche de canopée. Cependant, si on retrouve d'autres espèces vivant à côté des chênes, celles-ci forment une couche de canopée inférieure. Les canopées des forêts de chênes sont relativement amples, ce qui permet à beaucoup de lumière de passer à travers, donc les arbustes et les couches herbacées y sont plutôt développées.

La forêt de hêtres:

Les forêts de hêtres sont typiques des régions plus froides des zones tempérées, comme les régions montagneuses de 600 à 800 mètres d'altitudes. La canopée de ces forêts s'élève à approximativement 30 mètres du niveau du sol; elle est dense et ne permet pas à beaucoup de lumière de la traverser. Comme il y a beaucoup de compétition pour cette dernière, les arbres sont hauts et poussent verticalement. Les arbustes et les couches herbacées sont éparses et consistent en majorité de plantes tolérant l'ombre et de plantes à bulbes qui fleurissent avant que les feuilles ne poussent.

La forêt de conifères:

C'est un type de forêt à feuilles permanentes des régions froides à tempérées. Ici, les arbres poussent pour atteindre les 30 à 40 mètres de haut et la couche de canopée est impénétrable, ce qui ne permet la traversée que d'une faible partie de la lumière. Le sol possède un faible contenu en nutriments. Cela est dû au climat froid et au fait que les épines possèdent une grande quantité de résine et de sève, ce qui ralentit la décomposition engendrée par les bactéries et les champignons, et la formation d'humus. Les arbustes et la couche herbacée est très éparse à cause de l'ombre et du sol faible en nutriments.

Les biomes:

Dans chaque hémisphère de notre planète, les zones chaudes, froides et tempérées peuvent être nettement différenciées. La zone chaude est située autour de l'Equateur et se limite aux tropiques du Cancer et du Capricorne. La zone tempérée est située entre les tropiques et les cercles polaires. Ici, nous pouvons distinguer les zones tempérées froides, chaudes et tempérées. La zone froide est située dans les régions polaires. Avec l'augmentation de la quantité moyenne de précipitations annuelles dans les zones chaudes et tempérées, les déserts et les savanes sont remplacés par des forêts. Au fur et à mesure que nous nous déplaçons vers une zone plus froide, les zones de forêts et herbeuses reçoivent de moins en moins de précipitations. Cela arrive parce que l'évaporation est plus faible dans les zones froides, ce qui permet aux plantes de survivre même avec une quantité moindre de pluie.

La zone chaude peut recevoir jusqu'à 5000 mm de précipitations. Avec la diminution des précipitations, les forêts tropicales laissent la place aux forêts de mousson, elles-mêmes suivies de savanes boisées et de savanes herbeuses. Les déserts se forment dans les zones recevant moins de 200 mm de précipitations.

Les forêts tempérées humides se rencontrent dans les zones les plus humides des régions tempérées. Dans les zones tempérées chaudes, les forêts humides tempérées sont remplacées par des forêts subtropicales à feuilles permanentes (feuilles rigides et lauriers) à cause de la moins grande quantité de précipitations qu'on y rencontre.

Quand la zone tempérée rencontre moins de précipitations, les forêts décidues et les déserts herbeux sont communs. Les déserts herbeux sont dénommés steppes en Eurasie, pampas en Amérique du Sud et prairies en Amérique du Nord. Les déserts se rencontrent dans les zones les plus sèches des zones tempérées. Les forêts des zones tempérées froides sont les taïgas, qui constituent les plus grandes forêts de conifères de notre planète.
La Toundra est située dans la zone froide. Dans la toundra, la végétation se compose d'arbustes nains, de mousses et de lichens. Plus loin du cercle arctique, les régions sont en permanence couvertes de neige, ce qui empêche les plantes vasculaires de survivre.

Extras similaires

La déforestation

La déforestation a un impact négatif sur l'environnement.

Les zones climatiques

La Terre est divisée en zones géographiques et climatiques.

La niche

En écologie, une niche est un terme qui sert à décrire le mode de vie d'une espèce.

L'alternance des saisons (niveau intermédiaire)

À cause de l'inclinaison axiale de la Terre, l'angle des rayons du Soleil est en changement permanent tout au long de l'année.

L'étagement altitudinal

Dans les zones montagneuses, le climat, les propriétés du sol et la faune changent selon l'altitude.

Le chêne pédonculé

Cette animation démontre la façon dont les arbres changent au fil des saisons, en utilisant l'exemple des chênes pédonculés.

Le cycle de l'oxygène

Le cycle de l'oxygène décrit le mouvement de l'oxygène à l'intérieur de ses trois réservoirs principaux.

Le marronnier

Cette animation explique comment les marronniers changent selon les saisons.

Le pin sylvestre

Un des arbres les plus communs de la famille des pins, originaire d'Eurasie.

Le séquoia géant

Les séquoias géants sont les plus grands êtres vivants du monde en terme de masse.

La circulation atmosphérique

La différence de température entre les zones polaires et équatoriales causent la circulation atmosphérique, qui est affectée par un certain nombre de...

La comparaison entre champignons comestibles et vénéneux

Certains champignons sont toxiques et peuvent être fatals aux humains, alors que d'autres sont comestibles et communément utilisés dans la cuisine.

Le champignon

Un champignon est le corps charnu d'un mycète en fruit.

Le glacier (intermédiaire)

Un glacier est un grand corps de glace qui se forme à partir de neige, et qui est en mouvement lent mais constant.

Le hérisson (Erinaceus roumanicus)

L'Erinaceus roumanicus se roule en boule et se sert de ses épines pour se protéger.

Les types de sols (profils des sols)

Cette animation illustre différents types de sols.

Termes de géographie physique

Cette animation explique les éléments les plus importants du relief, des eaux de surface et leurs symboles.

L’alternance des saisons (niveau élémentaire)

A cause de l'inclinaison axiale de la Terre, l'angle des rayons du Soleil est en changement permanent tout au long de l'année.

Le cycle de la vie des mousses et des fougères

Cette animation compare les cycles de vie des mousses et des fougères, ce qui aide à comprendre le cycle de la vie général des plantes.

Les courants océaniques

La circulation thermohaline est un syste de courants océanique mondial, qui possède une influence importante sur le climat terrestre.

Les parcs nationaux de Hongrie

Il y a dix parcs nationaux en Hongrie.

Les plantes bulbeuses printanières

Cette animation explique l'anatomie des tulipes, des jonquilles et des perce-neiges.

Added to your cart.