Le tsunami

Le tsunami

Les tsunamis sont de très hautes vagues dont la force destructrice est immense.

Géographie

Mots clés

tsunami, tremblement de terre, tremblement sous-marin, mer, vague, haute vague, alerte tsunami, plaque tectonique, épicentre, tectonique des plaques, catastrophe, nature, géographie

Extras similaires

Scènes

Tremblement de terre

  • Plaque africaine
  • Plaque eurasienne
  • Plaque arabique
  • Plaque indienne
  • Plaque nord-américaine
  • Plaque ud-américaine
  • Plaque pacifique
  • Plaque caribéenne
  • Plaque des Cocos
  • Plaque de Nazca
  • Plaque antarctique
  • Plaque australienne
  • Plaque philippine

Un tsunami est une série de vagues marines caractérisée par une grande longueur d'onde et une grande période. Il est généré par une modification soudaine du niveau de la mer, généralement engendrée par des tremblements de terre sous-marins résultant d'un mouvement de subduction de plaques tectoniques.

Le mouvement vers le haut d'une plaque tectonique peut soulever la couche d'eau située au-dessus, épaisse de plusieurs kilomètres, ce qui cause la formation d'une vague géante capable de voyager sur des milliers de kilomètres, transportant l'énergie du séisme à travers l'océan jusqu'à ce qu'elle rencontre une côte.

Contrairement aux vagues générées par le vent, les tsunamis agissent sur le corps d'eau dans une zone donnée de l'océan, ce qui veut dire que la totalité de la colonne d'eau, pouvant atteindre plusieurs kilomètres d'épaisseur, se déplace de manière verticale dans une région donnée.

Alors que la longueur d'onde des vagues générées par le vent se situe entre 100 et 200 m, celle des tsunamis peut atteindre les 500 km dans un océan ouvert de 5 à 6 km de profondeur. Si la profondeur de l'eau est moins importante que la longueur d'onde, la vitesse de la vague est déterminée par la profondeur de l'eau.
Par conséquent, les tsunamis se déplacent à une vitesse d'environ 800 km/h en pleine mer, ce qui équivaut à la vitesse d'un avion de ligne. Cependant, la hauteur des vagues ne dépasse pas 1 m, les bateaux ne remarquent donc pas les tsunamis. L'amortissement des vagues est inversement proportionnel à la longueur d'onde; par conséquent, les tsunamis peuvent se déplacer sur des milliers de kilomètres en subissant des pertes d'énergie minimales.

La vitesse diminue significativement dans les eaux moins profondes proches de côtes: elle ralentit pour atteindre les 80 km/h dans une eau profonde de 50 m. Puisque son énergie est constante, elle s'accumule en hauteur. Finalement, lorsqu'elle atteint la côte, la vague, ou tsunami dévastateur, peut faire des dizaines de mètres de haut. Un certain nombre de vagues se suivent avec une période de dix à vingt minutes.

Souvent, ce n'est pas la crête mais le creux qui atteint la côte en premier, ce qui fait s'éloigner dramatiquement la mer du littoral, ce qui est un signe annonciateur du tsunami. Néanmoins, puisqu'il se produit quelques minutes avant que le creux n'arrive, il peut être trop tard pour évacuer la population.

Si une alerte tsunami est lancée après la détection d'un séisme, il y a un délai de 30 à 60 minutes pour évacuer avant l'arrivée du tsunami, même le long des côtes les plus proches. Se déplacer le plus loin possible des côtes et chercher des terres plus élevées est crucial pour la survie.

Tsunami

  • plaque océanique
  • plaque continentale
  • longueur d'onde - Distance entre deux crêtes de vagues.
  • crête - Le sommet positif de la vague.
  • creux - Le sommet négatif de la vague.
  • double amplitude - La hauteur de la vague.

Tsunami, vu du rivage

Vue de dessus

Animation

Narration

Un tsunami est une série de vagues marines caractérisée par une grande longueur d'onde et une grande période. Il est généré par une modification soudaine du niveau de la mer, généralement engendrée par des tremblements de terre sous-marins résultant d'un mouvement de subduction de plaques tectoniques.

Le mouvement vers le haut d'une plaque tectonique peut soulever la couche d'eau située au-dessus, épaisse de plusieurs kilomètres, ce qui cause la formation d'une vague géante capable de voyager sur des milliers de kilomètres, transportant l'énergie du séisme à travers l'océan jusqu'à ce qu'elle rencontre une côte.

Contrairement aux vagues générées par le vent, les tsunamis agissent sur le corps d'eau dans une zone donnée de l'océan, ce qui veut dire que la totalité de la colonne d'eau, pouvant atteindre plusieurs kilomètres d'épaisseur, se déplace de manière verticale dans une région donnée.

Alors que la longueur d'onde des vagues générées par le vent se situe entre 100 et 200 m, celle des tsunamis peut atteindre les 500 km dans un océan ouvert de 5 à 6 km de profondeur. Si la profondeur de l'eau est moins importante que la longueur d'onde, la vitesse de la vague est déterminée par la profondeur de l'eau.
Par conséquent, les tsunamis se déplacent à une vitesse d'environ 800 km/h en pleine mer, ce qui équivaut à la vitesse d'un avion de ligne. Cependant, la hauteur des vagues ne dépasse pas 1 m, les bateaux ne remarquent donc pas les tsunamis. L'amortissement des vagues est inversement proportionnel à la longueur d'onde; par conséquent, les tsunamis peuvent se déplacer sur des milliers de kilomètres en subissant des pertes d'énergie minimales.

La vitesse diminue significativement dans les eaux moins profondes proches de côtes: elle ralentit pour atteindre les 80 km/h dans une eau profonde de 50 m. Puisque son énergie est constante, elle s'accumule en hauteur. Finalement, lorsqu'elle atteint la côte, la vague, ou tsunami dévastateur, peut faire des dizaines de mètres de haut. Un certain nombre de vagues se suivent avec une période de dix à vingt minutes.

Souvent, ce n'est pas la crête mais le creux qui atteint la côte en premier, ce qui fait s'éloigner dramatiquement la mer du littoral, ce qui est un signe annonciateur du tsunami. Néanmoins, puisqu'il se produit quelques minutes avant que le creux n'arrive, il peut être trop tard pour évacuer la population.

Si une alerte tsunami est lancée après la détection d'un séisme, il y a un délai de 30 à 60 minutes pour évacuer avant l'arrivée du tsunami, même le long des côtes les plus proches. Se déplacer le plus loin possible des côtes et chercher des terres plus élevées est crucial pour la survie.

Extras similaires

Les plaques tectoniques

Les plaques tectoniques peuvent se déplacer entre elles.

Les points chauds

Les points chauds sont des endroits de la croûte terrestre où le magma à l'habitude de remonter à la surface. Il cause ainsi de l'activité volcanique.

La formation des stratovolcans

Les stratovolcans consistent de couches de cendres volcaniques et de débris, ainsi que de lave.

Carte des fonds marins

Les limites des plaques tectoniques peuvent être aperçues sur les fonds marins.

Comment est-ce que les mers forment la surface de la Terre ?

L'eau de mer, comme force externe, joue un rôle important dans la formation des côtes.

L'activité volcanique

L'animation illustre les différents types d'éruptions volcaniques.

L’usine marémotrice

Les usines marémotrices se servent de la fluctuation quotidienne du niveau de l'eau afin de produire de l'électricité.

La plate-forme pétrolière

Un grand tuyau placé au centre de la tour pénètre le fond marin jusqu´à ce qu´il rencontre une couche contenant du pétrole.

Le tremblement de terre

Un tremblement de terre, ou séisme, est un des phénomènes naturels les plus dévastateurs.

Les caractéristiques des ondes sonores

Cette animation illustre les plus importantes caractéristiques des ondes via l'exemple des ondes sonores.

Les différents types d'onde

Les ondes jouent un grand rôle dans de nombreux domaines de notre vie.

Les mers et les golfes

Cette animation présente les mers et les golfes les plus importants.

Les tornades

Les tornades, à la vie courte mais à la puissance extrême, peuvent causer de graves dégâts.

Plissement

Les forces de compression latérales des roches forment des plissements. C´est ainsi que les montagnes se forment.

Système de protection contre les inondations

Les digues protectrices, ou, en cas de faibles inondations, les digues d'été assurent une protection contre les dégâts des inondations.

Les courants océaniques

La circulation thermohaline est un syste de courants océanique mondial, qui possède une influence importante sur le climat terrestre.

Les marées

La montée et la descente du niveau de la mer causée par la force gravitationnelle de la Lune.

Added to your cart.