La trajectoire du Soleil autour des cercles de latitude majeurs

La trajectoire du Soleil autour des cercles de latitude majeurs

Le mouvement apparent du Soleil est causé par la rotation de la Terre autour de son axe.

Géographie

Mots clés

Soleil, Terre, rotation, axe de rotation, Tropique du Cancer, Tropique du Capricorne, Equateur, cercle Arctique, cercle Antarctique, horizont, zenit, écliptique, sphère céleste, solstice d'hiver, solstice d'été, équinoxe, solstice, culmination, printanier, été, automne, hiver, saison, circulation, année, calendrier, mois, angle d'incidence, ensoleillement, durée d'ensoleillement, changement des saisons, géographie physique, astronomie, géographie

Extras similaires

Questions

Scènes

La Terre et la sphère céleste

  • écliptique - Le plan de l'orbite de la Terre autour du Soleil.
  • équateur céleste - La projection de l'Équateur terrestre sur la sphère céleste.
  • pôle céleste nord - Le point d'intersection entre l'axe de la Terre et la sphère céleste le plus au nord.
  • zénith - Le point imaginaire de la sphère céleste qui se trouve verticalement au-dessus de la tête de l'observateur.
  • horizon - L'intersection entre la sphère céleste et le plan qui est tangent à la Terre.
  • 23,5°
  • rayons du Soleil

Les corps célestes au-dessus de nous, y compris le Soleil, semblent se déplacer pendant la journée. Cela est engendré par la rotation de la Terre autour de son axe, d’ouest en est. Par conséquent, pour l’observateur, le Soleil semble bouger d’est en ouest. La trajectoire apparente du Soleil est une orbite sur la sphère céleste, c’est-à-dire sur le ciel, qui ressemble à un dôme s’étendant au-dessus de nous.

Savoir ce que le concept « d’horizon» signifie est essentiel pour la navigation céleste. Pour faire simple, l’horizon est l’endroit où la Terre rencontre le ciel. En d’autres termes, c’est l’intersection entre la sphère céleste et le plan tangent à la Terre. Une ligne droite imaginaire tracée verticalement au-dessus de la tête de l’observateur est perpendiculaire au plan d’observation. Le point où cette droite croise la sphère céleste est appelé le zénith; c’est-à-dire que c’est le point le plus élevé au-dessus de la tête de l’observateur. Si l’axe de la Terre est translaté vers l’endroit où se trouve l’observateur, et s’il est étendu, il se croise avec la sphère céleste aux pôles célestes nord et sud.

L’écliptique est le plan de l’orbite de la Terre autour du Soleil. L’axe de la Terre et l’écliptique forment un angle de 66,5°, par conséquent, les rayons du Soleil sont perpendiculaires à la surface de la Terre à différents endroits pendant l’année, et ils ne sont perpendiculaires à l’Équateur que deux fois par an.

Pendant ces deux jours, le Soleil passe exactement le même temps au-dessus et au-dessous de l’horizon partout dans le monde, ce qui veut dire que la longueur de la journée et la longueur de la nuit sont égales. Ces jours s’appellent l’équinoxe de printemps et l’équinoxe d’automne.

Il y a un jour à la fin du mois de juin et un jour à la fin du mois de décembre où les rayons du Soleil sont perpendiculaires à la Terre aux latitudes 23,5° Nord et Sud. En juin, le Soleil passe une plus grande période au-dessus de l’horizon dans l’hémisphère nord, et en décembre la même chose se produit dans l’hémisphère sud. Les deux cercles de latitude correspondants s’appellent le Tropique du Cancer et le Tropique du Capricorne.

Après ces jours, les rayons du Soleil sont perpendiculaires à la Terre aux latitudes inférieures à 23,5°. Par conséquent, le Tropique du Cancer et le Tropique du Capricorne représentent une modification dans la trajectoire apparente du Soleil. Les moments où surviennent ces changements sont appelés solstice d’hiver et solstice d’été.

Ainsi, l’élévation du Soleil à midi est plus élevée dans l’hémisphère nord que dans l’hémisphère sud entre le moment de l’équinoxe de printemps et l’équinoxe d’automne. L’angle des rayons du Soleil dans l’hémisphère nord est plus élevé et ceux-ci fournissent plus d’énergie. Par conséquent, l’été domine dans l’hémisphère nord alors que l’hiver domine dans l’hémisphère sud. Naturellement, la situation est inversée entre l’équinoxe d’automne et l’équinoxe de printemps.

Au solstice d’été, la ligne de division entre le jour et la nuit et l’axe de la Terre forment un angle de 23,5°, cette ligne n’atteint donc pas les latitudes supérieures à 66,5° au nord et au sud de l’équateur. Ces cercles sont respectivement dénommés cercle Arctique et cercle Antarctique.

Au solstice d’été, les latitudes supérieures à 66,5° nord sont totalement illuminées pendant 24 heures, alors que les latitudes supérieures à 66,5° sud sont dans l’obscurité. Au solstice d’hiver, c’est l’inverse.

Au fil des jours, sauf pendant ces deux jours, l’angle entre l’axe de la Terre et la ligne qui divise le jour et la nuit devient graduellement plus petit que 23,5°. La région où le jour ou la nuit dure 24 heures devient donc de plus en plus petite.

Enfin, aux équinoxes d’automne et de printemps, la ligne de division entre le jour et la nuit se trouve aux pôles, et les longueurs du jour et de la nuit sont égales partout sur Terre.

Dans les zones à l’intérieur des cercles Arctique et Antarctique, le jour et la nuit alternent régulièrement mais leurs longueurs diffèrent. La longueur du jour dépend de la latitude géographique et de la position du Soleil et de la Terre, c’est-à-dire de la date actuelle.

La ligne de division entre la nuit et le jour coupe l’Équateur, les nuits et les journées durent donc autant de temps à cet endroit: douze heures chacune.

Sphère céleste

Angle des rayons du Soleil

  • printemps
  • été
  • automne
  • hiver
  • équinoxe de printemps - Ce jour, le Soleil passe exactement la même quantité de temps au-dessus et au-dessous de l'horizon, ce qui veut dire que le jour et la nuit durent autant de temps. Date: 20 ou 21 mars.
  • solstice d'été - Ce jour, le Soleil passe la plus longue période au-dessus de l'horizon dans l'hémisphère nord. C'est lorsqu'une modification de la trajectoire du Soleil se produit: il "part" vers le sud. Date: 20, 21 ou 22 juin.
  • équinoxe d'automne - Ce jour, le Soleil passe exactement la même quantité de temps au-dessus et au-dessous de l'horizon, ce qui veut dire que le jour et la nuit durent autant de temps. Date: 22 ou 23 septembre.
  • solstice d'hiver - Ce jour, le Soleil passe la plus longue période au-dessus de l'horizon dans l'hémisphère sud. C'est lorsqu'une modification de la trajectoire du Soleil se produit: il "part" vers le le nord. Date: 21 ou 22 décembre.
  • alternance des saisons

Le mouvement apparent du Soleil autour des cercles de latitude majeurs

  • cercle Arctique - Un cercle majeur de latitude qui se trouve à 66,5° nord de l'Équateur. Au nord, il y a au moins un jour où le Soleil ne se lève pas ni ne se couche.
  • tropique du Cancer - Un cercle majeur de latitude qui se trouve à 23,5° nord de l'Équateur. C'est la latitude la plus au nord de l'équateur où l'angle du Soleil peut atteindre 90° (une fois par an, au solstice d'été, le 20, 21 ou 22 juin).
  • Équateur - C'est un cercle de latitude à 0°.
  • tropique du Capricorne - C'est un cercle de latitude majeur qui se trouve à 23°5 sud de l'Équateur. C'est la latitude la plus au sud où l'angle du Soleil peut atteindre 90° (une fois par an, au solstice d'été, le 21 ou 22 décembre).
  • cercle Antarctique - Un cercle majeur de latitude qui se trouve à 66,5° sud de l'Équateur. Au sud, il y a au moins un jour où le Soleil ne se lève pas ni ne se couche.
  • N
  • S
  • E
  • O
  • hémisphère nord
  • hémisphère sud

Jeu

Animation

  • équinoxe d'automne
  • solstice d'été
  • solstice d'hiver
  • cercle Arctique
  • cercle Antarctique
  • Tropique du Capricorne
  • Équateur
  • Tropique du Cancer
  • équinoxe de printemps

Narration

Les corps célestes au-dessus de nous, y compris le Soleil, semblent se déplacer pendant la journée. Cela est engendré par la rotation de la Terre autour de son axe, d’ouest en est. Par conséquent, pour l’observateur, le Soleil semble bouger d’est en ouest. La trajectoire apparente du Soleil est une orbite sur la sphère céleste, c’est-à-dire sur le ciel, qui ressemble à un dôme s’étendant au-dessus de nous.

Savoir ce que le concept « d’horizon» signifie est essentiel pour la navigation céleste. Pour faire simple, l’horizon est l’endroit où la Terre rencontre le ciel. En d’autres termes, c’est l’intersection entre la sphère céleste et le plan tangent à la Terre. Une ligne droite imaginaire tracée verticalement au-dessus de la tête de l’observateur est perpendiculaire au plan d’observation. Le point où cette droite croise la sphère céleste est appelé le zénith; c’est-à-dire que c’est le point le plus élevé au-dessus de la tête de l’observateur. Si l’axe de la Terre est translaté vers l’endroit où se trouve l’observateur, et s’il est étendu, il se croise avec la sphère céleste aux pôles célestes nord et sud.

L’écliptique est le plan de l’orbite de la Terre autour du Soleil. L’axe de la Terre et l’écliptique forment un angle de 66,5°, par conséquent, les rayons du Soleil sont perpendiculaires à la surface de la Terre à différents endroits pendant l’année, et ils ne sont perpendiculaires à l’Équateur que deux fois par an.

Pendant ces deux jours, le Soleil passe exactement le même temps au-dessus et au-dessous de l’horizon partout dans le monde, ce qui veut dire que la longueur de la journée et la longueur de la nuit sont égales. Ces jours s’appellent l’équinoxe de printemps et l’équinoxe d’automne.

Il y a un jour à la fin du mois de juin et un jour à la fin du mois de décembre où les rayons du Soleil sont perpendiculaires à la Terre aux latitudes 23,5° Nord et Sud. En juin, le Soleil passe une plus grande période au-dessus de l’horizon dans l’hémisphère nord, et en décembre la même chose se produit dans l’hémisphère sud. Les deux cercles de latitude correspondants s’appellent le Tropique du Cancer et le Tropique du Capricorne.

Après ces jours, les rayons du Soleil sont perpendiculaires à la Terre aux latitudes inférieures à 23,5°. Par conséquent, le Tropique du Cancer et le Tropique du Capricorne représentent une modification dans la trajectoire apparente du Soleil. Les moments où surviennent ces changements sont appelés solstice d’hiver et solstice d’été.

Ainsi, l’élévation du Soleil à midi est plus élevée dans l’hémisphère nord que dans l’hémisphère sud entre le moment de l’équinoxe de printemps et l’équinoxe d’automne. L’angle des rayons du Soleil dans l’hémisphère nord est plus élevé et ceux-ci fournissent plus d’énergie. Par conséquent, l’été domine dans l’hémisphère nord alors que l’hiver domine dans l’hémisphère sud. Naturellement, la situation est inversée entre l’équinoxe d’automne et l’équinoxe de printemps.

Au solstice d’été, la ligne de division entre le jour et la nuit et l’axe de la Terre forment un angle de 23,5°, cette ligne n’atteint donc pas les latitudes supérieures à 66,5° au nord et au sud de l’équateur. Ces cercles sont respectivement dénommés cercle Arctique et cercle Antarctique.

Au solstice d’été, les latitudes supérieures à 66,5° nord sont totalement illuminées pendant 24 heures, alors que les latitudes supérieures à 66,5° sud sont dans l’obscurité. Au solstice d’hiver, c’est l’inverse.

Au fil des jours, sauf pendant ces deux jours, l’angle entre l’axe de la Terre et la ligne qui divise le jour et la nuit devient graduellement plus petit que 23,5°. La région où le jour ou la nuit dure 24 heures devient donc de plus en plus petite.

Enfin, aux équinoxes d’automne et de printemps, la ligne de division entre le jour et la nuit se trouve aux pôles, et les longueurs du jour et de la nuit sont égales partout sur Terre.

Dans les zones à l’intérieur des cercles Arctique et Antarctique, le jour et la nuit alternent régulièrement mais leurs longueurs diffèrent. La longueur du jour dépend de la latitude géographique et de la position du Soleil et de la Terre, c’est-à-dire de la date actuelle.

La ligne de division entre la nuit et le jour coupe l’Équateur, les nuits et les journées durent donc autant de temps à cet endroit: douze heures chacune.

Extras similaires

L'alternance des saisons (niveau intermédiaire)

À cause de l'inclinaison axiale de la Terre, l'angle des rayons du Soleil est en changement permanent tout au long de l'année.

Les zones climatiques

La Terre est divisée en zones géographiques et climatiques.

L’éclipse solaire

Quand le Soleil, la Terre et la Lune sont alignés, la Lune peut obscurcir le Soleil de manière partielle ou totale.

L’effet de serre

L'activité humaine augmente l'effet de serre et cela entraine le réchauffement climatique.

L'étagement altitudinal

Dans les zones montagneuses, le climat, les propriétés du sol et la faune changent selon l'altitude.

La taille des planètes

Les planètes internes du Système solaire sont des planètes telluriques alors que les planètes externes sont des géantes gazeuses.

La Terre

La Terre est une planète tellurique possédant une croûte solide et de l'oxygène est présent dans son atmosphère.

Le Soleil

Le diamètre du Soleil fait environ 109 fois le diamètre de la Terre. Sa masse consiste dans la plus grande partie, d'hydrogène.

Le style de vie traditionnel Eskimo

Les igloos étaient les habitations typiques construites par les Eskimos vivant dans la zone Arctique.

Le Système solaire et les orbites

Huit planètes tournent autour du Soleil dont six possèdent au moins une lune.

Les fuseaux horaires

La Terre est divisée en 24 fuseaux horaires. L'heure standard est l'heure utilisée à l'intérieur des fuseaux horaires.

Les instruments de navigation du passé

De nombreux instruments ingénieux ont été inventés au fil des siècles pour faciliter la navigation sur les mers et océans.

Mesurer le temps

Les premiers calendriers et instruments chronométriques étaient utilisés par les civilisations antiques orientales.

Réseau des coordonnées géographiques (niveau intermédiaire)

Le système de coordonnées géographiques permet de spécifier exactement n'importe quel lieu de la Terre.

Added to your cart.