La cathédrale Saint-Basile (Moscou, XVIe siècle)

La cathédrale Saint-Basile (Moscou, XVIe siècle)

L'église consacrée à St Basile a été commandée par Ivan le Terrible.

Arts visuels

Mots clés

Vasily Blahzenny, Basile le Béni, cathédrale, Yakovlev, église, Moscou, Russie, architecture, bâtiment, patrimoine mondial, Place rouge, Ivan le Terrible, orthodoxe, 16e siècle, symbole, dôme en oignon

Extras similaires

Scènes

Église

  • tour centrale
  • église principale
  • 8 dômes en oignon séparés
  • toit du dôme orné

Église principale

Églises plus petites autour de la place centrale

Animation

Narration

La cathédrale Saint-Basile est située sur la place Rouge, à Moscou. Le complexe religieux fut commandé par le tsar Ivan le Terrible au milieu du XVIe siècle.

Le tsar ordonna la construction de la cathédrale pour exprimer sa gratitude envers Dieu, car il croyait que Dieu l'avait aidé dans sa campagne réussie contre les Tartares en 1552. Il voulait que des églises séparées soient construites pour commémorer chacune de ses victoires. Cependant, un des architectes responsables de la construction, Postnik Yakolev, conçut un complexe unique de neuf bâtiments à la place. Les églises individuelles furent dédiées aux saints qui sont célébrés aux dates des batailles clés. À l'origine, l'église était connue sous le nom de cathédrale de la Protection du plus Sainte Théotokos sur le Ruisseau ; et fut nommée Saint Basile à la fin du XVIe siècle.

Le bâtiment est unique pour de nombreuses raisons. Il possède la forme d'un feu de bois s'élevant vers le ciel, une conception n'ayant aucun parallèle dans l'architecture russe. Le membre central du complexe est une tour de 57 mètres de haut avec un petite coupole en forme d'oignon. Elle appartient à l'église principale qui est entourée de huit églises plus petites. Celles-ci furent construites de façon resserrée de telle sorte qu'on puisse pénétrer dans chaque église à partir d'une autre. Chacune des églises latérales est couronnée d'une coupole unique colorée en forme d'oignon, ce qui rend le complexe spectaculaire.

En plus du Kremlin et de la place Rouge, la cathédrale Saint-Basile fut inclue sur la liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO en 1990.

Extras similaires

Cathédrale Alexandre-Nevski (Sofia, XXe siècle)

Construite dans le style néo-byzantin, cette cathédrale orthodoxe est l'un des symboles de la capitale de la Bulgarie.

L'église Saint-Jean de Kaneo

L'église orthodoxe, située sur une falaise pittoresque, fut nommée d'après Jean l'Apôtre.

Les Slaves

Les Slaves modernes vivent dans 14 pays européens qui peuvent être classifiés en trois groupes.

Le Tsar Russe Pierre Ier et sa femme

Influencé par l´Europe de l´Ouest, le Tsar essaya de moderniser l´Empire Russe.

Sainte-Sophie (Istanbul)

L'église de la « sainte sagesse », construite sous l'Empire byzantin a été l'un des plus grands édifices religieux jusqu'en 1935, lorsqu'elle a été...

Ancienne nécropole chrétienne, Cella trichora (Pécs, Hongrie)

L'ancienne nécropole chrétienne de Pécs est un site historique exceptionnel.

La mosquée de Jameh, Ispahan (XVe siècle)

L'architecture et la décoration de cette mosquée lui permettent d'être une œuvre majeure de l'art islamique.

La nécropole paléochrétienne, Cella Septichora (Pécs, Hongrie, IVème siècle)

La nécropole paléochrétienne de Pécs est un site historique exceptionnel.

Le missile balistique intercontinental RT-2PM (Union Soviétique, 1985)

C'est un missile mobile pouvant porter un fardeau nucléaire, développé à la fin de la Guerre Froide.

Le Temple de Salomon (Jérusalem, Xe siècle avant J.C.)

Le Temple de Salomon devint l'un des plus importants symboles de l'architecture judaïque.

Ziggourat (Ur, 3e millénaire avant J.C.)

Les ziggourats étaient des pyramides à degrés qui servaient de temples en Mésopotamie ancienne.

Added to your cart.