La bataille de Gaugamèles (331 avant J.C.)

La bataille de Gaugamèles (331 avant J.C.)

La bataille, considérée comme un chef-d'œuvre tactique, représente une victoire décisive pour Alexandre le Grand contre la Perse.

Histoire

Mots clés

bataille de Gaugamèles, Alexandre le Grand, Alexandre III, Darius III, 331 avant J. C., Gaugamèles, Empire Macédonien, Empire perse, Perses, Macédoniens, Hellènes, phalange, hoplites, archers, chariots de guerre, hetairoi, infanterie, cavalerie, Bessos, Parménion, Mazaios, éléphants de guerre, IVe siècle avant J.C., campagne militaire, bataille, histoire militaire, stratégie, tactique militaire, histoire, antiquité, Irak

Extras similaires

Scènes

Gaugamèles

  • armée gréco-macédonienne
  • armée perse

Alexandre III entama sa campagne légendaire afin de conquérir l'Empire perse. La bataille cruciale entre les deux armées se déroula dans la plaine près de Gaugamèles. La bataille, souvent considérée comme chef-d'œuvre tactique d'Alexandre, finit par une victoire pour les Macédoniens, malgré le déséquilibre des forces. Le destin de l'Empire perse fut scellé.

Le roi perse s'enfuit du champ de bataille, mais Alexandre commença à le poursuivre. Un ans plus tard, Bessos, satrape de Bactriane, captura et assassina Darius. Quand Alexandre découvrit que son ennemi respecté était mort, son corps fut ramené par lui à Persépolis et fut enterré lors d'une cérémonie digne d'un souverain. En revanche, son assassin, Bessos, fut cruellement puni.

Armée gréco-macédonienne

  • flanc gauche défensif (Parménion)
  • phalange diagonale
  • phalange auxiliaire arrière
  • flanc droit offensif (Alexandre le Grand et les hetairoi)

Les hetairoi

La cavalerie lourde (les Compagnons, hetairoi en grec) contribua beaucoup aux succès d'Alexandre le Grand. Elle consistait des fils de la noblesse macédonienne, elle était une véritable unité élite. Au combat, elle était toujours sous le commandement personnel d'Alexandre.

Armée perse

  • flanc gauche (cavalerie, Bessos)
  • chars (Darius III) et les éléphants de guerre
  • infanterie perse
  • flanc droit (cavalerie, Mazaios)

Les tanks de l'Antiquité

L'usage des éléphants de guerre remonte au 2e millénaire avant J.C.. Les Perses apprirent probablement cet élément tactique des Indiens. 15 éléphants furent utilisés lors de la bataille de Gaugamèles contre les Macédoniens. À la veille de la bataille, la présence des éléphants incita Alexandre à offrir un sacrifice à Phobos, dieu mythologique de la peur.

Étapes de la bataille

  • flanc gauche défensif
  • phalange diagonale
  • phalange auxiliaire arrière
  • flanc droit offensif
  • flanc gauche
  • chars, les éléphants de guerre
  • infanterie perse
  • flanc droit

Narration

Les étapes de la bataille

La phalange macédonienne, attaquant dans un ordre oblique, chargea les Perses. Les chars et les éléphants de guerre de ceux-ci ne purent pas la contenir.

La manœuvre d'encerclement du flanc gauche des Perses échoua également. Les compagnons franchirent les points faibles des rangs perses.

Certaines unités de l'armée perse parvinrent à percer la phalange macédonienne et elles atteignirent leur camp. La cavalerie perse attaqua le flanc gauche macédonien.

La cavalerie lourde d'Alexandre chargea la cavalerie perse par l'arrière. Après avoir perdu son conducteur de char, Darius s'enfuit du champ de bataille.

Extras similaires

Guerrier perse (Ve siècle avant J.C.)

Ces archers excellents étaient les membres redoutés de l'armée perse.

Soldat macédonien (IVe siècle avant J.C.)

Les soldats de l'ancien royaume de Macédoine étaient de redoutables guerriers.

L'Empire macédonien

Le chef militaire légendaire Alexandre le Grand a établi un vaste empire.

La bataille d'Issus (333 avant J.C.)

La bataille s'acheva sur la victoire écrasante de l'armée macédonienne sur l'armée perse dirigée par Darius III.

La formation en phalange des Grecs et des Macédoniens

La formation en phalange était une formation militaire de l'infanterie lourde grecque.

Monarque perse (Ve siècle avant J.C.)

Les monarques de la Perse ancienne étaient célèbres pour la taille de leur empire et de leur richesse.

Les anciens empires légendaires

De nombreux empires légendaires furent construits (et détruits) pendant l'histoire.

Tour de siège macédonienne (IVe siècle avant J.C.)

L'armée d'Alexandre le Grand déploya avec succès des tours de sièges lorsqu'elle attaquait des fortifications.

Topographie historique (batailles, histoire universelle)

Situe les endroits des grandes batailles de l'histoire sur une carte vierge.

Added to your cart.