La Porte de Brandebourg

La Porte de Brandebourg

La structure néoclassique est un des monuments les plus connus de Berlin et d'Allemagne.

Arts visuels

Mots clés

Brandebourg, Langhans, Berlin, classique, classicisme, portail, Frédéric Guillaume II, paix, symbole, Allemagne, architecture, édifice

Extras similaires

Scènes

Porte de Brandebourg

  • porte - La conception est basée sur le Propylée, la porte de l'Acropole d'Athènes en Grèce. Elle s'appelait à l'origine Porte de la Paix.
  • statue - Représente Victoria, la déesse de la victoire, sur un chariot tiré par quatre chevaux. La statue de cinq mètres de haut qui décore le haut de la Porte de Brandebourg a été conçue par Johann Gottfried Schadow, et la déesse représentée à l'origine était la déesse de la paix.
  • logis-porche - La Porte de Brandebourg était une des nombreuses portes du mur des douanes de Berlin. On retrouve actuellement sur les corps de garde les sculptures des divinités Mars et Minerve.
  • salles à colonnes - À l'origine, il y avait des corps de gardes de chaque côté de la porte pour les douanes et les taxes. Quand elles ne furent plus nécessaires, elles furent réouvertes comme passages à colonnes par Heinrich Stark, conforme au style de la porte.

Vue rapprochée

  • passages - Les piliers de la Porte de Brandebourg forment cinq passages. Le passage central est plus large que les quatre autres ; il fut conçu pour les chariots royaux. Ceux sur les côtés étaient pour les piétons.
  • colonnade - La Porte de Brandebourg est supportée par douze colonnes doriques de 15 m de haut. Elles ont un diamètre de 1.75 m à la base. Il est intéressant de noter que les fûts sont sculptés en style ionique.
  • grenier - C'est un élément architectural typique de l'architecture néo-classique et renaissance ; un mur bas au dessus de la corniche de la façade classique. Décoré par des reliefs représentant la procession triomphale d'Eiréné, la déesse de la paix.
  • statue - Représente Victoria, la déesse de la victoire, sur un chariot tiré par quatre chevaux. La statue de cinq mètres de haut qui décore le haut de la Porte de Brandebourg a été conçue par Johann Gottfried Schadow, et la déesse représentée à l'origine était la déesse de la paix.
  • reliefs - La surface intérieure des arches est décorée par des reliefs représentant entre autres les travaux d'Hercule.

Statue

  • Victoria - Déesse ailée de la victoire, connue sous le nom de Niké dans la mythologie grecque et Victoria dans la mythologie romaine.
  • quadrige - Ancien chariot de guerre tirée par quatre chevaux. La déesse de la victoire est représentée en train d'entrer dans la ville sur son chariot, amenant la paix.
  • croix de fer - Ce symbole provient de la croix qui représente l'Ordre Teutonique médiéval, fondé en 1190 ; c'était aussi l'emblème du roi prussien Frédéric le Grand. Il servait aussi comme décoration militaire dans le Royaume de Prusse, fondé par le roi Frédéric Guillaume III en 1813. Il sert aujourd'hui comme symbole de la Bundeswehr, l'armée allemande. La déesse portait à l'origine un rameau d'olivier, symbole de la paix, qui fut plus tard remplacé par un rameau de chêne, une croix de fer et un aigle prussien, pour souligner le nouveau rôle de la Porte de Brandebourg comme arc de triomphe prussien.
  • Aigle prussien - L'aigle symbolise traditionnellement le courage, la force et l'immortalité. Il était aussi considéré comme « le roi des cieux » et messager des dieux. Il devint un symbole du pouvoir et de la force dans la Rome antique, où il était lié à Jupiter, à Zeus dans la mythologie grecque, et à Odin dans la mythologie germanique. C'était un des symboles royaux et militaires de l'Empire romain, puis de l'Empire franc et du Saint Empire. Son rôle devint encore plus marqué dans le royaume de Prusse. Il est aujourd'hui représenté dans les armoiries allemandes.

Animation

Narration

La Porte de Brandebourg est située à Berlin, capitale de l'Allemagne. Elle fut commandée par le roi de Prusse Frédéric Guillaume II. La porte fut conçue et construite par Carl Gotthard Langhans et sa construction se déroula entre 1788 et 1791.
La porte de style néoclassique est basée sur le Propylée, la porte de l'Acropole d'Athènes, en Grèce. Elle fut construite en grès.
La porte est soutenue par douze colonnes doriques qui forment cinq passages. L'intérieur des passages et l'attique qui se trouve sur la partie supérieure de la porte sont décorés de reliefs.
L'élément central de la structure est la statue surmontant l'attique. Cette statue de cinq mètres de haut représente Victoria, la déesse ailée de la victoire, sur un chariot tiré par quatre chevaux, aussi appelé quadrige.
Aujourd'hui, la Porte de Brandebourg est un des monuments les plus importants d'Allemagne et de Berlin. Elle fut témoin de nombreux évènements majeurs qui ont influencé l'histoire de l'Europe et du monde.

Extras similaires

Arc de Titus (Rome, Ier siècle)

L'arc de triomphe fut construit à l'entrée du Forum Romain, afin de commémorer la victoire de l'empereur Titus lors du siège de Jérusalem.

Arc de Triomphe (Paris, 1836)

La construction de l'Arc de Triomphe fut achevée après la chute de Napoléon, en 1836

La carte administrative de l'Allemagne

Cette animation illustre les divisions administratives de l'Allemagne.

La Statue de la Liberté (New York)

La statue a été donnée aux Etats Unis par la France pour le centenaire de l'indépendance.

La Tour Eiffel (Paris 1889)

La tour de fer, érigée pour l'exposition universelle de 1889, devint le symbole de la capitale française.

Mur de Berlin (1961-1989)

Symbole de la division et de l’oppression, le Mur n’a pas déchiré qu’une ville mais de nombreuses familles également.

Namdaemun (Séoul, Corée du Sud, XVe siècle)

Premier trésor national de Corée du Sud, le Namdaemun était l'une des portes principales de la Séoul médiévale.

Added to your cart.