La Bataille de Trafalgar (1805)

La Bataille de Trafalgar (1805)

La Flotte Royale britannique dirigée par l'Amiral Lord Nelson a battu les flottes espagnoles et françaises combinées lors de la bataille navale qui s'est déroulée lors des guerres napoléoniennes.

Histoire

Mots clés

Trafalgar, Guerres napoléoniennes, Napoléon, tactique navale, amiral Lord Nelson, Villeneuve, flotte, bataille, Espagnol, britannique, français, guerre, Collingwood, ordre de bataille, Bucentaure, Victory, cuirassé, campagne militaire, histoire militaire, soldat, armée, Atlanti-óceán, histoire, histoire moderne

Extras similaires

Scènes

Trajectoire d'approche

Flotte britannique

Flotte espagnole-française

Déroulement de la bataille

Narration

1ere étape

La bataille de Trafalgar fut la plus importante bataille navale des guerres napoléoniennes. Elle se déroula proche de la côte Atlantique sud-ouest de l'Espagne, à l'ouest du cap de Trafalgar. Les flottes française et espagnole combinées (18 navires français et 15 espagnols) reçurent l'ordre de se diriger vers Naples pour aider les soldats français en Italie du sud. L'amiral Villeneuve, capitaine du vaisseau mère de la flotte, Bucentaure, divisa la flotte en deux groupes, formant une simple colonne dirigée vers le nord.\nLa flotte anglaise de 27 navires, dirigée par Lord Nelson depuis le Victory fut divisée en deux colonnes. La colonne au vent de 12 navires était dirigée par lui même, alors que la colonne sous le vent était dirigée depuis le Royal Sovereign par l'amiral Collingwood.

2eme étape

Nelson dirigea les deux colonnes anglaises contre la colonne des flottes française et espagnole en angle droit. Les vaisseaux de l'amiral attaquèrent l'avant garde au centre, alors que la colonne de Collingwood tira sur la formation arrière.\nBien que la flotte franco-espagnole ait tiré à canons lourds, ils ne purent arrêter l'attaque de la flotte anglaise. Les deux groupes parvinrent à briser les lignes, et une bataille sanglante s'ensuivit. Le vaisseau mère français, Bucentaure, a été sérieusement endommagé lors de la bataille.

3eme étape

Dans la mêlée générale, le groupe de Nelson détruisit la flotte de Villeneuve.\nCependant, Nelson lui-même a été mortellement blessé lors de la bataille, atteint par un sniper placé sur le navire français Redoutable.\nCollingwood ne laissa pas l'ennemi prendre l'avantage de la situation. De plus en plus de navires français et espagnols se rendirent. Leur défaite était inévitable, malgré la contre-attaque désespérée de l'amiral Dumanoir. Les Britanniques remportèrent une victoire décisive.\nLes pertes de la flotte britannique atteignit les 1600 morts et blessés, ils ne perdirent cependant aucun navire. La flotte franco-espagnole perdit 18 navires et 12000 marins, la plupart ayant été capturés.

Extras similaires

Les guerres napoléoniennes

Napoléon Ier, qui s'est couronné empereur lui-même, était l’un des commandants militaires les plus exceptionnels de l'histoire.

Soldat Napoléonien (XIXème siècle)

La Grande Armée de Napoléon Bonaparte étaient considérée invincible.

Bateau de guerre anglais (XVIIIème siècle)

Les bateaux à voile anglais étaient les meilleurs bateaux entre les XVIIe et XIXe siècles.

La bataille d'Actium (31 avant J.C.)

Au cours de la bataille sur les rives de Hellas, Octave remporta une victoire décisive sur Marc Antoine.

Les voiliers

Les Goélettes, d'abord construits aux Pays-Bas au 17e siècle, servaient principalement dans la marine marchande.

Bataille de Midway (1942)

Une des plus importantes batailles de la Seconde Guerre Mondiale s'avéra être un moment clé de la Guerre du Pacifique.

La bataille de Lépante (1571)

La flotte ottomane a subi une défaite catastrophique contre la flotte de la Sainte Ligue.

La bataille du Jutland (1916)

La bataille navale qui vit s'opposer la marine britannique à la marine allemande fut la plus grande bataille navale de la Première Guerre Mondiale.

Topographie historique (batailles, histoire universelle)

Situe les endroits des grandes batailles de l'histoire sur une carte vierge.

Bataille de Muhi (11 et 12 avril 1241)

La défaite dévastatrice des Hongrois dans la bataille contre les Mongols fut le résultat de nombreuses mauvaises décisions.

La bataille d’Hastings (1066)

La bataille se termina par la victoire de l'armée normande de Guillaume le Conquérant sur les Anglais.

La Bataille de Zama (202 avant J.C.)

L'armée romaine de Scipion battit l'armée punique d'Hannibal lors de la bataille qui se déroula lors de la 2nde Guerre Punique en Afrique.

Le Stoïque Soldat de plomb

Le personnage légendaire d'Andersen prend vie dans un diorama.

Les tactiques des envahisseurs Hongrois (IXe et Xe siècles)

Les tactiques de la cavalerie légère hongroise incluaient la feinte de retraite et la tentation faite à leurs ennemis de casser leurs rangs, après quoi ils...

Added to your cart.