L'étagement altitudinal

L'étagement altitudinal

Dans les zones montagneuses, le climat, les propriétés du sol et la faune changent selon l'altitude.

Géographie

Mots clés

zones, climat, zones climatiques, régions de végétation, montagne, mont, zone froide, climat tempérée, zone tropicale, limite de la chute de neige, rayon du Soleil, angle d'inclinaison, végétation, pente, précipitation, foehn, flux d'air, nature, géographie, _javasolt

Extras similaires

Scènes

Zones géo-climatiques

  • Pôle Nord
  • cercle arctique - C'est un cercle de latitude majeur situé à une latitude de 66,5° N. Dans les régions au nord de ce cercle, il y a au moins un jour où le Soleil ne se couche pas et un jour où il ne se lève pas.
  • Tropique du Cancer - C'est un cercle de latitude majeur situé à une latitude de 23,5° N. C'est la latitude la plus septentrionale où l'angle du Soleil peut atteindre 90° (ce qui arrive une fois par an, lors du solstice d'été, le 22 juin).
  • Équateur - C'est un cercle de latitude à 0°.
  • Tropique du Capricorne - C'est un cercle de latitude majeur situé à une latitude de 23,5° S. C'est la latitude la plus méridionale où l'angle du Soleil peut atteindre 90° (ce qui arrive une fois par an, lors du solstice d'hiver, le 22 décembre).
  • cercle antarctique - C'est un cercle de latitude majeur situé à une latitude de 66,5° S. Dans les régions au sud de ce cercle, il y a au moins un jour où le Soleil ne se couche pas et un jour où il ne se lève pas.
  • Pôle Sud

La Terre est de forme sphérique. Cela fait que les rayons solaires touchent la surface de la Terre sous différents angles, ce qui cause des différences dans la température de la Terre. En partant de l'équateur vers les pôles, l'angle des rayons solaires qui touchent la Terre devient de plus en plus petit. Pendant qu'à l'équateur, l'angle maximal des rayons solaires est de 90°, c'est-à-dire qu'ils touchent la surface de la Terre de manière perpendiculaire, aux pôles, cet angle peut être de . Par conséquent, moins de chaleur du soleil atteint les pôles, ce qui y engendre une température plus faible. Par conséquent, il y a différentes zones climatiques sur la surface de la Terre, consistant en les zones tropicale, tempérée et polaire.

Le climat d'une zone affecte fondamentalement les propriétés du sol, la flore et la faune, le cycle hydrologique et les formations de relief. Comme les zones climatiques physiques sont aussi organisées en zones, elles s'appellent collectivement les zones géographiques (ou géo-climatiques).

Étages altitudinaux (diagramme)

  • m
  • 0
  • 1000
  • 2000
  • 3000
  • 4000
  • 5000
  • 6000
  • 7000
  • Zone tropicale
  • Zone tempérée
  • Zone polaire
  • Ceintures latitudinales
  • Zones d'altitude
  • limite de la chute de neige
  • 23,5°
  • 66,5°
  • 90°

Les éléments climatiques qui définissent les zones dans les montagnes changent avec l'altitude : la température chute, les précipitations augmentent généralement avec l'altitude. La diminution de la température ne crée pas seulement des zones climatiques de manière horizontale, selon la distance par rapport à l'équateur, mais aussi de manière verticale en montagne (ce sont les étages). Le sol, la forme du relief et la faune et la flore sont aussi organisées en zones. C'est l'étagement altitudinal.

Zones altitudinales (végétation)

  • zone tropicale
  • zone tempérée
  • zone polaire

Les limites des étages altitudinaux se trouvent à différentes altitudes en montagne selon la latitude géographique. C'est pourquoi la température de départ n'est pas la même à la base des montagnes à des latitudes géographiques différentes. L'étage le plus bas correspond à la zone de la latitude géographique d'une montagne donnée, et le nombre d'étages dépend de la hauteur de la montagne. Les montagnes qui se trouvent près de l'équateur, c'est-à-dire à des latitudes géographiques plus basses, vont avoir le plus grand nombre d'étages altitudinaux, par exemple dans les Andes en Amérique du Sud. Chaque zone peut être différenciée d'une autre selon la limite de la chute de neige, c'est-à-dire la limite topographique la plus basse où la neige recouvre le sol toute l'année, ou la limite des arbres, la limite topographique supérieure où les arbres peuvent encore pousser.

Changement de température

  • Sud
  • Nord
  • rayons du Soleil

Aspect

Exactement comme les ceintures latitudinales ne sont pas parallèles, donc ne sont pas définies par les lignes de latitudes, les limites des étages altitudinaux ne sont pas non plus définies par une ligne de contour. Elles sont influencées par la topographie, par les vents dominants et par l'aspect de la pente d'une montagne car l'angle d'incidence des rayons solaires est différent sur les pentes nord et sud d'une montagne. Puisque les angles des rayons solaires touchent le versant sud sous un angle plus important, une plus grande quantité de chaleur s'accumule dans cette zone. Par conséquent, l'élévation de la température est plus importante sur le versant sud.

Altitude

La température de l'air chute d'un degré Celsius pour chaque 100 m d'élévation. Plus l'air est froid, moins de vapeur il peut contenir. Par conséquent, quand l'air atteint le point de rosée, il atteint une température à laquelle il se sature en vapeur d'eau, ce qui forme des nuages et engendre des précipitations sous forme de pluie au dessus de 0°C, et de neige sous les 0°C. Après avoir atteint le point de rosée, la température de l'air en élévation ne chute que de 0,5°C pour chaque 100 m d'élévation parce que la chaleur libérée lors des précipitations réduit le taux de refroidissement de l'air. Après avoir atteint le sommet de la montagne, il descend sur le versant opposé et se réchauffe d'un degré tous les 100 m. Aucune précipitation ne se forme de ce côté car l'air qui se réchauffe peut contenir plus de vapeur d'eau; cependant, son contenu en vapeur d'eau ne change pas. L'air est donc plus sec et plus chaud de ce côté.

Animation

  • Pôle Nord
  • cercle arctique - C'est un cercle de latitude majeur situé à une latitude de 66,5° N. Dans les régions au nord de ce cercle, il y a au moins un jour où le Soleil ne se couche pas et un jour où il ne se lève pas.
  • Tropique du Cancer - C'est un cercle de latitude majeur situé à une latitude de 23,5° N. C'est la latitude la plus septentrionale où l'angle du Soleil peut atteindre 90° (ce qui arrive une fois par an, lors du solstice d'été, le 22 juin).
  • Équateur - C'est un cercle de latitude à 0°.
  • Tropique du Capricorne - C'est un cercle de latitude majeur situé à une latitude de 23,5° S. C'est la latitude la plus méridionale où l'angle du Soleil peut atteindre 90° (ce qui arrive une fois par an, lors du solstice d'hiver, le 22 décembre).
  • cercle antarctique - C'est un cercle de latitude majeur situé à une latitude de 66,5° S. Dans les régions au sud de ce cercle, il y a au moins un jour où le Soleil ne se couche pas et un jour où il ne se lève pas.
  • Pôle Sud
  • m
  • 0
  • 1000
  • 2000
  • 3000
  • 4000
  • 5000
  • 6000
  • 7000
  • Zone tropicale
  • Zone tempérée
  • Zone polaire
  • Ceintures latitudinales
  • Zones d'altitude
  • limite de la chute de neige
  • 23,5°
  • 66,5°
  • 90°
  • zone tropicale
  • zone tempérée
  • zone polaire
  • limite des arbres - La limite topographique supérieure où les arbres peuvent encore pousser.
  • limite de la chute de neige - La limite topographique inférieure où la neige recouvre le sol toute l'année.
  • Sud
  • Nord
  • rayons du Soleil
  • courants d'air ascendant - La température de l'air qui s'élève chute d'un degré tous les 100 m d'élévation en altitude. Cependant, après avoir atteint le point de rosée, elle ne diminue que de 0,5°C tous les 100 m d'élévation.
  • courants d'air descendant - La température de l'air descendant augmente d'1°C tous les 100 m de diminution en altitude.
  • formation des nuages
  • condensation
  • climat sec
  • 600 m = 22 °C
  • 2600 m = 2 ° C
  • 3000 m = 0 ° C
  • 4600 m = - 8 ° C
  • 3000 m = 8 ° C
  • 600 m = 32 ° C
  • point de rosée - La température à laquelle l'air se sature de vapeur d'eau et de la rosée se forme.
  • foehn - Un vent sec qui descend des montagnes.

Narration

La Terre est de forme sphérique. Cela fait que les rayons solaires touchent la surface de la Terre sous différents angles, ce qui cause des différences dans la température de la Terre. En partant de l'équateur vers les pôles, l'angle des rayons solaires qui touchent la Terre devient de plus en plus petit. Pendant qu'à l'équateur, l'angle maximal des rayons solaires est de 90°, c'est-à-dire qu'ils touchent la surface de la Terre de manière perpendiculaire, aux pôles, cet angle peut être de . Par conséquent, moins de chaleur du soleil atteint les pôles, ce qui y engendre une température plus faible. Par conséquent, il y a différentes zones climatiques sur la surface de la Terre, consistant en les zones tropicale, tempérée et polaire.

Le climat d'une zone affecte fondamentalement les propriétés du sol, la flore et la faune, le cycle hydrologique et les formations de relief. Comme les zones climatiques physiques sont aussi organisées en zones, elles s'appellent collectivement les zones géographiques (ou géo-climatiques).

Les éléments climatiques qui définissent les zones dans les montagnes changent avec l'altitude : la température chute, les précipitations augmentent généralement avec l'altitude. La diminution de la température ne crée pas seulement des zones climatiques de manière horizontale, selon la distance par rapport à l'équateur, mais aussi de manière verticale en montagne (ce sont les étages). Le sol, la forme du relief et la faune et la flore sont aussi organisées en zones. C'est l'étagement altitudinal.

Les limites des étages altitudinaux se trouvent à différentes altitudes en montagne selon la latitude géographique. C'est pourquoi la température de départ n'est pas la même à la base des montagnes à des latitudes géographiques différentes. L'étage le plus bas correspond à la zone de la latitude géographique d'une montagne donnée, et le nombre d'étages dépend de la hauteur de la montagne. Les montagnes qui se trouvent près de l'équateur, c'est-à-dire à des latitudes géographiques plus basses, vont avoir le plus grand nombre d'étages altitudinaux, par exemple dans les Andes en Amérique du Sud. Chaque zone peut être différenciée d'une autre selon la limite de la chute de neige, c'est-à-dire la limite topographique la plus basse où la neige recouvre le sol toute l'année, ou la limite des arbres, la limite topographique supérieure où les arbres peuvent encore pousser.

Aspect

Exactement comme les ceintures latitudinales ne sont pas parallèles, donc ne sont pas définies par les lignes de latitudes, les limites des étages altitudinaux ne sont pas non plus définies par une ligne de contour. Elles sont influencées par la topographie, par les vents dominants et par l'aspect de la pente d'une montagne car l'angle d'incidence des rayons solaires est différent sur les pentes nord et sud d'une montagne. Puisque les angles des rayons solaires touchent le versant sud sous un angle plus important, une plus grande quantité de chaleur s'accumule dans cette zone. Par conséquent, l'élévation de la température est plus importante sur le versant sud.

Altitude

La température de l'air chute d'un degré Celsius pour chaque 100 m d'élévation. Plus l'air est froid, moins de vapeur il peut contenir. Par conséquent, quand l'air atteint le point de rosée, il atteint une température à laquelle il se sature en vapeur d'eau, ce qui forme des nuages et engendre des précipitations sous forme de pluie au dessus de 0°C, et de neige sous les 0°C. Après avoir atteint le point de rosée, la température de l'air en élévation ne chute que de 0,5°C pour chaque 100 m d'élévation parce que la chaleur libérée lors des précipitations réduit le taux de refroidissement de l'air. Après avoir atteint le sommet de la montagne, il descend sur le versant opposé et se réchauffe d'un degré tous les 100 m. Aucune précipitation ne se forme de ce côté car l'air qui se réchauffe peut contenir plus de vapeur d'eau; cependant, son contenu en vapeur d'eau ne change pas. L'air est donc plus sec et plus chaud de ce côté.

Extras similaires

Les zones climatiques

La Terre est divisée en zones géographiques et climatiques.

Carte topographique de la Hongrie

Cette animation montre les régions géographiques de la Hognrie.

La carte topographique de la Chine

Une introduction au relief et à l'hydrographie de la Chine.

La circulation atmosphérique

La différence de température entre les zones polaires et équatoriales causent la circulation atmosphérique, qui est affectée par un certain nombre de...

La formation de nuages, les types de nuages

Les eaux de surface forment des nuages de différentes formes en s'évaporant, et elles retombent à la surface en tant que précipitations.

La Terre

La Terre est une planète tellurique possédant une croûte solide et de l'oxygène est présent dans son atmosphère.

La trajectoire du Soleil autour des cercles de latitude majeurs

Le mouvement apparent du Soleil est causé par la rotation de la Terre autour de son axe.

Le glacier (intermédiaire)

Un glacier est un grand corps de glace qui se forme à partir de neige, et qui est en mouvement lent mais constant.

Le pin sylvestre

Un des arbres les plus communs de la famille des pins, originaire d'Eurasie.

Les strates des forêts

Les strates des différents types de forêts peuvent varier.

Les vents locaux

Les types de vents locaux les plus importants sont les brises littorales, la brise de montagne ainsi que les vents de type foehn.

Réseau des coordonnées géographiques (niveau intermédiaire)

Le système de coordonnées géographiques permet de spécifier exactement n'importe quel lieu de la Terre.

La topographie de la Terre

Cette animation présente les montagnes, cours d'eau, plaines, lacs et déserts les plus importants de la Terre.

Le lieu d’origine des animaux d’élevage et des cultures.

Les animaux d'élevage et les cultures sont originaires de différentes parties du monde.

Added to your cart.