L´épeire diadème

L´épeire diadème

Cette animation explique l´anatomie des araignées à partir de l´exemple d´une espèce européenne répandue.

Biologie

Mots clés

épeire diadème, araignée, Araneae, arachnides, toile d'araignée, arthropode, arthropodes, araignée tissant une toile, chélicère, glande à venin, prosome, opisthosome, glande à soie, filière, pinces empoisonnées, morsure d'araignée, animal, prédateur, biologie

Extras similaires

Scènes

L'Épeire diadème

L'épeire diadème se rencontre en Europe et dans certains endroits d'Amérique du Nord. Elle est aussi dénommée Araignée porte-croix à cause du motif présent sur son derrière qui forme une croix. Elle vit dans les buissons, les arbres et les jardins. Elle se place généralement au milieu de sa toile en attendant que sa proie s'y piège. Elle peut atteindre 1,5 cm de long et elle peut dans de rares occasions grandir jusqu'à atteindre les 2cm. Le mâle est plus petit que la femelle.

L'araignée tisse une toile pour attraper mouches, moustiques et autres insectes. A cette fin, elle utilise sa glande séricigène, située dans l’opisthosome. Elle produit une substance très résistante, consistant en protéines appelée soie d'araignée, dont la résistance à la tension est plus grande que celle de l'acier.

Anatomie

  • ocelles (yeux simples) - La plupart des araignées possèdent 8 yeux simples. Les deux ocelles du milieu sont capables de former des images et de détecter les couleurs, alors que les ocelles latérales jouent un rôle important dans la détection du mouvement.
  • chélicère - Ils servent à attraper les proies. Les glandes à venin y sont rattachées. Les araignées pompent des enzymes digestifs depuis leurs intestins vers la proie et elles aspirent leurs tissus liquéfiés. Cela s´appelle la digestion externe.
  • pattes - Les arachnides ont quatre paires de pattes segmentées.
  • prosome - Il est formé par la fusion de la tête et du thorax.
  • opisthosome
  • pédipalpes - Ils résultent d´une évolution des pattes. Ce sont des organes sensoriels mécaniques et chimiques.

Le corps de l'epeire diadème est divisé entre le prosome et l'opisthosome.

Le prosome est formé à partir de la fusion entre la tête et le thorax et, ce qui est typique chez les arachnides, quatre paires de pattes articulées ambulatoires sont rattachées à la face ventrale Il y a 8 yeux simples situés sur la partie antérieure du prosome. Le prosome porte aussi les pédipalpes et les chélicères, un type de pièces buccales servent à saisir et tuer les proies. Les glandes à venin y sont rattachées.

Organes internes

  • ganglion cérébral
  • estomac aspirant - Les araignées injectent des enzymes digestives dans la proie et ensuite aspirent les tissus liquéfiés. Cela s´appelle la digestion externe.
  • artère
  • coeur - Chez Lles araignées (comme chez les autres arthropodes) ont un le système circulatoire est ouvert. L´hémolymphe remplit lLe coeur, les vaisseaux lymphatiques et les cavités du corps sont remplis de l´hémolymphe, elle qui transporte les nutriments, les déchets et les gaz respiratoires.
  • réceptacle séminal - Après l'accouplement, c'est ici que la femelle garde les spermatozoïdes, qui servent à la fécondation.
  • glandes séricigènes - Les glandes qui secrètent une protéine liquide appelée soie d´araignée. La soie est très solide, sa résistance à la tension est plus élevée que celle de l´acier. La toile d´araignée est utilisée par l´animal afin d´attraper ses proies.
  • ovaire
  • poumon lamellaire
  • intestin
  • glande à venin - Elle secrète un poison liquide dont l´araignée se sert afin de tuer sa proie.
  • système nerveux - Comme tous les autres arthropodes, les araignées ont un système nerveux central qui consiste en ganglions.
  • pharynx - A cause du système nerveux central des araignées, il est rétréci, presque fermé. Par conséquent, les araignées ne peuvent se nourrir qu’ en aspirant des liquides. C'est pourquoi elles nécessitent une digestion externe.
  • glande digestive

Les epeires diadèmes (comme les autres arthropodes) ont un système circulatoire ouvert. L'hémolymphe remplit le coeur, les vaisseaux et les cavités corporelles. Elle transporte les nutriments, les déchets et les gaz respiratoires. Les tubes de Malpighi forment le système excrétoire des arachnides (et des insectes). Les tubes filtrent l'hémolymphe qui remplit les cavités du corps et relâchent le filtrat vers l'intestin. Là bas, les nutriments utiles (eau, sucre, etc...) sont absorbés et retournent vers l'hémolymphe; les déchets et les toxines sont excrétés.
Comme tous les autres arthropodes, les araignées ont un système nerveux central qui consiste en ganglions. A cause de leur système nerveux central bien développé, le pharynx des araignées est très rétréci et presque fermé; par conséquent les araignées ne peuvent se nourrir qu'en aspirant du liquide. C'est pourquoi elles nécessitent une digestion externe.

Les femelles pondent des oeufs à la fin de l'automne, et les déposent dans des endroits abrités. Elles les recouvrent de toile, ce qui forme des poches d'oeufs, et elles meurent. Les bébés araignées sortent au début du mois de mai. Ils ne diffèrent de leurs parents qu'en terme de taille, et ils se développent très rapidement sans métamorphose. Pendant ce temps, ils se séparent de nombreuses fois de leurs exosquelettes. Ce n'est pas avant la deuxième année de leur vie qu'ils deviennent sexuellement mûrs.

Chélicère

  • segment basal - Ils peuvent être ouverts entre eux.
  • crochet à poison
  • glande à venin

Dès que la proie est piégée dans la toile, l'araignée se jette vers elle, l'enveloppe et se sert de ses chélicères pour y injecter à la fois du venin, secrété par la glande à venin, et des enzymes digestivess. L'araignée digère alors et liquéfie les tissus de la proie et aspire le liquide en se servant de son estomac aspirant.

Animation

  • ocelles (yeux simples) - La plupart des araignées possèdent 8 yeux simples. Les deux ocelles du milieu sont capables de former des images et de détecter les couleurs, alors que les ocelles latérales jouent un rôle important dans la détection du mouvement.
  • chélicère - Ils servent à attraper les proies. Les glandes à venin y sont rattachées. Les araignées pompent des enzymes digestifs depuis leurs intestins vers la proie et elles aspirent leurs tissus liquéfiés. Cela s´appelle la digestion externe.
  • pattes - Les arachnides ont quatre paires de pattes segmentées.
  • prosome - Il est formé par la fusion de la tête et du thorax.
  • opisthosome
  • pédipalpes - Ils résultent d´une évolution des pattes. Ce sont des organes sensoriels mécaniques et chimiques.
  • glandes séricigènes - Les glandes qui secrètent une protéine liquide appelée soie d´araignée. La soie est très solide, sa résistance à la tension est plus élevée que celle de l´acier. La toile d´araignée est utilisée par l´animal afin d´attraper ses proies.

Narration

L'épeire diadème se rencontre en Europe et dans certains endroits d'Amérique du Nord. Elle est aussi dénommée Araignée porte-croix à cause du motif présent sur son derrière qui forme une croix. Elle vit dans les buissons, les arbres et les jardins. Elle se place généralement au milieu de sa toile en attendant que sa proie s'y piège. Elle peut atteindre 1,5 cm de long et elle peut dans de rares occasions grandir jusqu'à atteindre les 2 cm. Le mâle est plus petit que la femelle.
Le corps de l'épeire diadème est divisé entre le prosome et l'opisthosome.
Le prosome est formé par la fusion de la tête et du thorax et, ce qui est typique chez les arachnides, quatre paires de pattes articulées ambulatoires sont rattachées à la face ventrale. Il y a 8 yeux simples situés sur la partie antérieure du prosome. Le prosome porte aussi des pédipalpes et des chélicères, un type de pièces buccales, servent à saisir et tuer les proies. Les glandes à venin y sont rattachées.
L'araignée tisse une toile pour attraper les mouches, les moustiques et les autres insectes. A cette fin, elle utilise sa glande séricigène, située dans l’opisthosome. Elle produit une substance très résistante, consistant en de protéines appelée soie d'araignée, dont la résistance à la tension est plus grande que celle de l'acier.
Dès que la proie est piégée dans la toile, l'araignée se jette vers elle, l'enveloppe et se sert de ses chélicères pour y injecter à la fois du venin, secrété par la glande à venin, et des enzymes digestifs. L'araignée digère alors et liquéfie les tissus de la proie et aspire le liquide en se servant de son estomac aspirant.

Extras similaires

Soie d'araignée et toile d'araignée

Alors que la densité de la soie d'araignée est plus faible que celle des filaments de nylon, sa résistance à la tension est plus élevée que celle de l'acier.

Mygale (Brachypelma smithi)

C'est l'une des espèces d'araignées les plus connues, souvent gardées comme animaux de compagnie. Sa morsure n'est pas fatale pour l'humain.

Éphémère à queue longue

Les larves de ce genre d'éphémères passent les trois premières années de leur vie dans l'eau. Leur vie adulte ne dure qu'un seul jour, qui sert à la...

Escargot de Bourgogne

C'est une espèce d'escargots assez répandue, et populaire comme nourriture.

Hanneton

Le hanneton est un coléoptère répandu en Europe. Ses larves, aussi appelées vers blancs ou mans, sont considérées comme des nuisibles.

L’abeille européenne

Les abeilles produisent une substance sucrée et nourrissante: le miel.

L'écrevisse à pattes rouges

C'est un type de grosse écrevisse d'eau douce répandu en Europe.

La fourmi rousse des bois

Une colonie de fourmis se compose d'une reine, de fourmis mâles et de fourmis travailleuses.

La Piéride du chou

La Piéride du chou est une espèce commune de papillons, grâce à laquelle nous expliquons l'anatomie des papillons.

Le hérisson (Erinaceus roumanicus)

L'Erinaceus roumanicus se roule en boule et se sert de ses épines pour se protéger.

Le tardigrade

Les tardigrades (ou oursons d'eau) peuvent survivre dans des environnements extrêmes et peuvent même rester vivants dans l'espace.

Les Androctonus

Andoctronus australis, scorpion tueur, est l'un des scorpions les plus dangereux du monde.

Loxosceles laeta (« araignée des recoins »)

La morsure empoisonnée de cette araignée est très grave pour la santé humaine.

Lucane

Grâce à l'exemple du lucane, nous démontrons comment les muscles des insectes fonctionnent, en quoi consiste leur capacité de vol et comment ils se...

Scolopendre méditerranéenne

Cette scène 3D présente une espèce de mille-pattes répandue dans la région Méditerranée.

Trilobites

Les ancêtres des arachnides et des crustacés appartenaient à la classe des trilobites.

L’éponge

C'est le groupe d'animaux le plus ancien. Ils vivent sous l'eau, n'ont pas de vrais tissus ni de symétrie corporelle.

La méduse

Ce sont des animaux marins flottants. C'est une espèce de cnidaires, le plus ancien groupe d'animaux possédant de vrais tissus.

Planaria gonocephala

C'est l'un des types les plus communs de vers plats.

Ver de terre commun

L'anatomie des annélides est expliquée grâce à l'exemple du ver de terre commun.

Added to your cart.