Église bénédictine de style roman (Jak, Hongrie)

Église bénédictine de style roman (Jak, Hongrie)

C'est une église bénédictine de style roman avec un portail caractéristique, construite au XIIIe siècle en Hongrie.

Histoire

Mots clés

church of Ják, Ják, Jáki Nagy Márton, bénédictin, monastère, Szent Jakab-kápolna, Frigyes Schulek, St Georges, chapelle, église, Roumain, catholique, tour

Extras similaires

Scènes

Abbaye bénédictine

L'abbaye bénédictine de Jak

L'ancienne abbaye bénédictine se trouve sur une colline du village de Jak dans l'ouest de la Hongrie, à 10 km de Szombathely.

La construction de l'église a commencé dans les années 1220 ; elle fut construite en trois étapes et a obtenu sa forme finale après l'invasion mongole. Elle fut consacrée en l'honneur de Saint Georges, en 1256.

Le bâtiment est l'œuvre la plus extraordinaire d'architecture romane en Hongrie.

L'abbaye eût une histoire turbulente : des parties furent détruites, elle fut touchée par la foudre et endommagée par le feu. Sa dernière rénovation date du début du XXe siècle, selon les plans de l'architecte Frigyes Schulek.

L'abbaye bénédictine et le jardin

Portail

La façade et le portail

La plupart des décorations externes de l'église se rencontrent sur le mur ouest, proche du portail principal. Le bas de la façade est dominé par le portail principal décoré avec des motifs géométriques. La décoration du portail est riche et variée, avec des motifs géométriques caractéristiques du style normand.

Le tympan au-dessus du portail est décoré par des niches d'arcs trilobés, séparés par des piliers. Les niches contiennent des statues décoratives, de bons exemples de la sculpture romane hongroise. Les statues représentent Jésus Christ et les douze apôtres. Actuellement, seulement trois des statues ont leurs têtes originales, les autres furent détruites par les Ottomans en 1532 et furent remplacées plus tard.

Le sommet de la façade se termine en un tympan qui forme une transition organique vers les parties supérieures du bâtiment.

La façade du portail

Bâtiment

Caractéristiques architecturales

L'église se trouve sur le sommet d'une colline et est entourée par un mur. Nous pouvons entrer dans la cour de l'église via le portail décoré (porte Folnay, construite en 1663).

L'église à trois nefs fut construite en style roman typique, sur un plan de basilique. Les tours forment une partie intégrante de l'extérieur, les bas côtés commencent sous les tours.

La plupart des décorations externes de l'église se trouvent sur le mur ouest, autour du portail principal. Le bas de la façade est dominé par le portail décoré de motifs géométriques. Le portail est l'un des meilleurs exemples de l'architecture romane en Hongrie.

Le reste du bâtiment est moins décoré (sauf peut-être le sanctuaire est). La monotonie des murs est dérangée par les colonnes rassemblées, des parchemins, des sculptures humaines et animales. Les fenêtres ont des arches.

Plan au sol

Chapelle

La chapelle Saint-Jacques

La chapelle Saint-Jacques se trouve en face de la façade principale, la façade ouest. Comme il était interdit de se servir des abbayes comme églises paroissiales au Moyen Âge, ce fut cette chapelle qui fonctionnait comme église.

La chapelle fut construite vers 1260, juste après la fin de la construction de l'église. Elle fut aussi construite en style roman, avec un plan quadrilobe et deux étages. Elle reçut sa forme finale lors de sa rénovation au XVIIIe siècle.

La chapelle est bien moins décorée que l'abbaye. La similarité entre les décorations au-dessus des portes d'entrée prouve cependant que la chapelle fut construite par les mêmes maîtres.

Plan et vue latérale de la chapelle

Animation

Narration

L'église est située sur une colline du village de Jak, dans l'ouest de la Hongrie, à 10 km de Szombathely. La mémoire de l'ancienne abbaye bénédictine est actuellement préservée par le bâtiment de l'église et celui de la chapelle Saint-Jacques, située dans la cour de l'église.

L'église est l'oeuvre la plus extraordinaire de l'architecture romane en Hongrie. Ses éléments suggèrent qu'elle fut probablement construite au début du XIIIe siècle, en plusieurs étapes. Elle fut probablement commandée par Martin de Jak, le premier noble hongrois à être mentionné dans une charte, vers 1220. L'église fut consacrée en honneur de Saint-Georges en 1256.

Le bâtiment se fond bien dans son environnement, avec des tours visibles dans toute la zone, dominant le paysage. L'église à trois nefs fut construite dans un style roman typique, sur un plan de basilique. Les tours forment une partie intégrante de l'extérieur, les bas côtés commencent sous les tours.

L'église et sa cour sont entourés d'un mur. Sur la partie sud du mur, la porte Folnay est décorée par les armureries de l'abbé d'après qui la porte fut nommée. Après la porte, la partie sud de l'église comporte une porte d'entrée, plus petite que le portail principal. En tournant à droite, nous trouvons la sacristie, les absides latérales et l'abside principale sur le côté est.

Le côté nord de l'église est moins décoré. La plupart des décorations externes se trouvent sur le mur ouest, autour du portail principal. Le bas de la façade est dominé par le portail principal décoré de motifs géométriques. Le portail est un des plus grands trésors de l'architecture romane de Hongrie. Les niches au dessus du portail contiennent des statues décoratives, exemples de la sculpture romane. Seulement trois des statues de Jésus et des apôtres ont leurs têtes originales, les autres furent détruites par les Ottomans en 1532 et furent remplacées plus tard.

La chapelle Saint-Jacques se trouve en face de la façade ouest, ou façade principale. Comme il était interdit de se servir des abbayes comme églises paroissiales au Moyen-Âge, c'était la chapelle qui servait d'église locale. Elle fut construite en style roman avec un plan quadrilobe, vers 1260. Bien moins décorée que l'abbaye, elle reçut sa forme finale lors d'une rénovation au XVIIIe siècle.

L'abbaye de Jak possède une histoire turbulente : des parties furent détruites, touchées par la foudre ou par le feu. La dernière rénovation se déroula au début du XXe siècle, selon les plans de Frigyes Schulek.

Extras similaires

Abbaye Bénédictine (Tihany, Hongrie)

L'abbaye bénédictine fut fondée par le roi André Ier en 1055.

L'abbaye de Saint-Gall (XIe siècle)

Le complexe d'édifices était l'une des abbayes bénédictines les plus importantes pendant des siècles.

Monastère Paulin

Le monastère Paulin fut construit pour des moines ermites hongrois en 1225.

Cathédrale de Clermont-Ferrand (XVe siècle)

La cathédrale nommée d'après l'Assomption de la Vierge Marie est l'un des joyaux de l'architecture gothique française.

Chappelle funéraire catholique (Feldebrö, Hongrie)

C'est l'un des bâtiments historiques les plus importants de Hongrie, c'est une église paroissiale construite au XIe siècle.

L'abbaye de Melk (Autriche)

L'abbaye bénédictine vieille de 900 ans est située à Melk, sur la rive droite du Danube.

L'église en bois viking (Borgund, XIIIe siècle)

C'est une église en bois construite au XIIe-XIIIe siècles, c'est la mieux préservée des églises de bois de Norvège.

L'église Saint-Jean de Kaneo

L'église orthodoxe, située sur une falaise pittoresque, fut nommée d'après Jean l'Apôtre.

La hiérarchie de l'Église catholique au Moyen Âge (XIe siècle)

Cette animation explique la structure hiérarchique de l'Église catholique au Moyen Âge.

Les cloches

La cloche est un instrument de percussion et un idiophone. De nombreuses variétés de cloches existent.

Topographie historique (lieux, Bassin des Carpates)

Situez les plus importants endroits du Bassin des Carpates sur une carte.

Ancienne nécropole chrétienne, Cella trichora (Pécs, Hongrie)

L'ancienne nécropole chrétienne de Pécs est un site historique exceptionnel.

La nécropole paléochrétienne, Cella Septichora (Pécs, Hongrie, IVème siècle)

La nécropole paléochrétienne de Pécs est un site historique exceptionnel.

Les villages hongroises de la période árpádienne

Les maisons semi-souterraines étaient des habitations typiques de la période árpádienne.

Place du Dóm (Szeged, Hongrie)

L'église votive de Szeged, située sur la Grande Plaine Hongroise, se dresse parmi les bâtiments de la célèbre place, alors que la Galerie Nationale de...

Added to your cart.